LANDR BLOG

Théorie musicale

Apprendre les accords : 4 types d’accords et comment les jouer

Apprendre les accords : 4 types d’accords et comment les jouer

Mastering et distribution illimités, 1 200 samples libres de droits, plus de 30 plugins et plus! Obtenez tout ce que LANDR a à offrir avec LANDR Studio.

La théorie musicale de base est importante pour tous les musiciens!

Mais, pour être tout à fait honnête, nombre de musicien·ne·s échouent à investir le temps et l’effort nécessaire pour couvrir les bases (Mais vous, vous êtes différent·e)

Consacrer même une petite quantité d’énergie à quelques concepts de base ne peut qu’avoir des effets positifs à long terme, et vous permettra de faire des progrès notables en matière d’écriture musicale.

Mais quels sont au juste les concepts de théorie musicale les plus indispensables, que tout musicien se doit de connaître ?

L’une des compétences les plus utiles est la capacité à construire des accords. La construction d’accords est fondamentale à la théorie et détient le pouvoir de transformer votre manière d’écouter, de comprendre et d’écrire la musique.

Même si vous savez déjà comment construire les accords, n’hésitez pas à plonger dans ce petit rappel, qui ne pourra pas faire de mal.

Dans cet article, vous apprendrez à construire 4 types d’accords communs, à partir de n’importe quelle note, en mémorisant simplement différents motifs. Pour tirer le meilleur parti de ce tutoriel, accompagnez-vous de votre instrument de choix.

Si vous n’avez pas d’accès à un instrument, vous pouvez suivre les explication grâce à ce judicieux petit clavier imprimable.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/12/How-To-Build-Chords_Keyboard.png

Allons-y !

Que sont les accords ?

Un accord est un groupement de deux notes ou plus, jouées simultanément. La plupart des accords de bases sont construits en utilisant trois notes. Les accords se construisent sur la fondamentale (note de départ). Le reste des notes d’un accord est déterminé par le type d’accord dont il s’agit.

Les accords peuvent être constitués de douzaines de notes, bien que le résultat puisse donner un gros ramassis dissonant qui ne serait pas exportable à d’autres contextes que celui de musique expérimentale.

Imaginez votre musique comme un bâtiment. Les accords en sont la fondation.

Pour mieux comprendre comment les accords fonctionnent dans votre musique, voyez votre morceau comme un bâtiment. Les accords en sont la fondation.

Les auditeurs ne reconnaîtront pas forcément les accords d’un morceau à son écoute, mais ceux-ci sont indéniablement influents car ils déterminent le type d’environnement dans lequel la mélodie peut ensuite prendre place. Les accords peuvent être joués par n’importe quelle source, de la guitare au quintet de cuivres.

Construire des accords et des progressions d’accords vous semblera simple une fois que vous connaîtrez les fondamentaux. Cependant, pour construire des accords, il vous faudra d’abord connaître les différents intervalles.

Que sont les intervalles en musique ?

Les intervalles déterminent les relations de note à note que nous entendons en musique. Les accords sont tout simplement des combinaisons d’intervalles.

Vous vous rendrez rapidement compte, si ce n’est pas déjà le cas, que la moindre variation d’intervalle au sein d’un accord peut résulter en de grands changements.

Pour comprendre les intervalles, il vous faudra savoir comment compter grâce aux semi-tons. Les semi-tons caractérisent la distance entre une note et la note directement au-dessus.

Les accords déterminent le type d’environnement dans lequel la mélodie peut ensuite prendre place.

Sur la guitare, un demi-ton est représenté par une frette. Sur un piano, les tons et demi-tons ont l’air de ceci :

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/12/Diminished-3.png

Maintenant que vous comprenez la différence entre les tons et demi-tons, il est temps de commencer à construire des accords.

Types d’accords : Comment construire 4 accords de base

Ces 4 types d’accords de base sont construits en empilant trois notes.

Pour commencer, afin de rendre les choses le plus simple possible, je vous montrerai ici comment construire ces accords dans la clé de C. Une fois que vous maîtriserez les différents accords de la clé de C, il faudra vous essayer aux autres clés pour réellement maîtriser la construction d’accords.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/12/How-To-Build-Chords_Keyboard.png

Gardez en tête qu’il vaut la peine de maîtriser les bases avant de vous aventurer dans des notions plus complexes; ajouter des intervalles supplémentaires à des accords de base vous permettra par exemple de créer des accords enrichis… Mais je m’égare. Une chose à la fois !


Les 4 types d’accords de base sont :

Accords Majeurs

Les accords majeurs possèdent un son plein, serein et optimiste. De nombreux morceaux, de “Free Fallin” de Tom Petty à l’indétrônable “Happy Birthday To You” sont basés sur une simple progression d’accords majeurs.

Les accords majeurs sont construits en ajoutant des intervales de tierce majeure et de quinte parfaite sur la fondamentale. La fondamentale, à ce sujet, n’est rien de plus que la note de départ de l’accord (ici, il s’agit de C).

La tierce majeure est faite d’une distance de 4 demi-tons entre la note fondamentale et cette fameuse tierce.

La troisième note de l’accord, ou quinte parfaite, se trouve 7 demi-tons au-dessus de la fondamentale. Dans notre exemple. Il s’agit de la distance entre C et G. Si vous combinez ces trois notes, vous obtenez un accord de C majeur.

ierce Majeure= Quatre demi-tons (de C à E)

Quinte Parfaite= Sept demi-tons (C à G)

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/12/How-To-Build-Chords_C-Major.png

Accords Mineurs

Voici la bonne nouvelle : si vous avez tout suivi jusqu’à présent, vous allez pouvoir maîtriser les autres accords de base avec facilité.

Les accords mineurs se situent à des années lumières de la qualité candide et sereine des accords majeurs, et ce en ne variant que d’une seule note par rapport à ceux-ci. La plupart des gens pensent que ces accords possèdent un son triste et mélancolique, bien qu’ils soient à vrai dire employés pour transmettre une large palette d’émotions, au delà du pessimisme.

Si vous avez tout suivi jusqu’à présent, vous allez pouvoir maîtriser les autres accords de base avec facilité.

Les accords mineurs sont construits en ajoutant une tierce mineure (trois demi-tons) et une quinte parfaite au-dessus de la fondamentale.

Tierce Mineure = Trois demi-tons

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/12/How-To-Build-Chords_C-Minor.png

Quinte Parfaite = Sept demi-tons

Accords Diminués

LEs accords diminués apportent un son tendu et dissonant à votre musique.

Les accords diminués sont construits en ajoutant une tierce mineure et un triton au-dessus de la fondamentale. Un triton est composé de six demi-tons.

Tierce Mineure = Trois demi-tons

Triton = Six demi-tons

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/12/How-To-Build-Chords_C-Diminished.png

Accords Augmentés

Les accords augmentés génèrent un son étrange et légèrement anxieux, un peu comme la bande-son d’un film de science-fiction.

Parmi tous les accords de base, les accords augmentés sont les plus rares. Les accords augmentés sont construits comme de simples accords majeurs mais possèdent une quinte augmentée en lieu d’une quinte parfaite.

L’accord de C majeur comprend les notes C, E et G. L’accord de C augmenté comprend donc les notes C, E et G#.

Tierce Majeure = Quatre demi-tons

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/12/How-To-Build-Chords_C-Augmented.png

Quinte Augmentée = Huit demi-tons

Une fois que vous aurez réussi à construire des accords de base dans la clé de C, commencez à construire des accords dans d’autres clés.

Par ailleurs, et ceci est très important, commencez à appliquer ces connaissances en matière de construction d’accord à votre instrument personnel. Si l’instrument que vous pratiquez ne peut produire qu’une seule note â la fois, vous pouvez arpéger les notes (jouer les notes de l’accord individuellement, dans l’ordre.)

La beauté de la théorie musicale de base est qu’elle s’applique à tous les instruments générant des notes. Mais elle n’aura d’utilité que si vous vous appliquez à l’employer au sein de votre processus de création.

Progressions d’accords

Maintenant que vous savez ce que sont vos accords, revenons sur comment vous pourriez utiliser les accords dans votre musique. La notion de progression d’accords se réfère à toute série de 2 ou plus d’accords. Selon le style de musique, les progressions d’accords peuvent être simples et répétitives, ou longues et complexes.

Si la construction de musique à partir d’accords est un tout nouveau domaine pour vous, le blues à 12 mesures est une excellente progression à partir de laquelle débuter.

Si la construction de musique à partir d’accords est un tout nouveau domaine pour vous, le blues à 12 mesures est une excellente progression à partir de laquelle débuter.

Pour revenir à l’exemple de C majeur, une simple progression de blues à 12 mesures peut être construite en utilisant C, F et G. Comptabilisez tout simplement 4 battements pour chaque accord.

Blues à 12 mesures :

C-C-C-C

F-F-C-C

G-F-C-C

Souvenez-vous que les progressions d’accords n’ont pas besoin d’être longues ou compliquées. Savoir créer du beau avec des éléments simple n’est pas donné à tou·te·s. À vrai dire, rendre un morceau n’ayant que deux accords intéressant nécessite un vrai talent. Expérimentez avec des progressions d’accords très simples et voyez si vous parvenez à leur donner du dynamisme.

Construire de meilleurs morceaux avec des accords

Apprenez à construire des accords peut sembler intimidant au premier abord, mais tout comme l’apprentissage d’un nouvel instrument, les choses s’améliorent rapidement.

Entraînez-vous à construire vos accords dans différentes clés. La prochaine fois que vous écoutez de la musique, essayez d’activement décrypter les accords et les progressions qui s’y trouvent et faites-en une impression mentale.

Avec un peu de travail, savoir jouer, comprendre et construire les différents accords de bases n’aura plus de secret pour vous et ces notions s’intègreront parfaitement à votre processus d’écriture.

Mastering et distribution illimités, 1 200 samples libres de droits, plus de 30 plugins et plus! Obtenez tout ce que LANDR a à offrir avec LANDR Studio.

Marc

Curiosité insatiable & maladresse incurable. Live/Tourne-Disque. Rédacteur du blog LANDR en français. SoundCloud Facebook Instagram

@Marc

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages