LANDR BLOG

InspirationThéorie musicale

13 astuces absurdes d’écriture de chansons qui fonctionnent réellement

13 astuces absurdes d’écriture de chansons qui fonctionnent réellement

Googler ‘astuces d’écriture de chansons’ va vous retourner environ 2 millions de résultats en 0.42 secondes. Ça fait beaucoup d’astuces.

Et vous savez quoi? Il y a de bonnes chances qu’aucune d’entre elles ne fonctionne.

Bien sûr, il y a toujours ces exercices d’écriture qui fonctionnent immanquablement – comme enregistrer des reprises ou collaborer avec un nouveau partenaire d’écriture.

Mais ces astuces-ci sont les plus spéciales. Ce sont celles qui vous mettent, vous et vos idées, à l’avant-plan; celles qui ouvrent un moment pour vraiment se concentrer, expérimenter et faire que vos compositions fonctionnent.

Voici 13 astuces absurdes d’écriture pour mettre vos chansons sur la bonne voie.

  • Faites jouer 5 radios en même temps
  • Regarder par la fenêtre pendant un long moment
  • Ne parlez pas de la journée, écoutez
  • Fixez-vous une limite de temps improbable
  • Ouvrez votre piano roll. Attrapez votre outil crayon et votre scribble MIDI
  • Écrivez le moins de paroles possible
  • Instaurez une limite
  • Découpez vos paroles en mille morceaux
  • Mettez sur pied un système de récompense
  • L’effet Mozart
  • Copiez une chanson entièrement de mémoire
  • Utilisez des techniques revisitées
  • Apprenez une nouvelle gamme

Écrire des chansons est un processus personnel. Il s’agit d’abord et avant tout de se plonger à l’intérieur de soi pour trouver cette mine d’or de chansons.

Et maintenant, allons voir chaque astuce!

1. Faites jouer 5 radios en même temps

Il est peut-être préférable de faire ça lorsque personne n’est à la maison, ou du moins avec un volume bas. Vos amis vont forcément se poser des questions sur votre santé mentale.

Mais ça marche vraiment ! Tom Waits utilise cette technique lorsqu’il compose ses chansons. Il allume deux radios et écoute les recoupements intéressants.

Vous trouverez des mélodies et des progressions intéressantes; on peut considérer ça comme de l’écoute sélective.

Ce type de composition absurde est une forme de musique aléatoire. C’est un type de musique où certaines parties de la composition sont laissées au hasard. Ce sont les conditions idéales pour l’inspiration musicale. Si cela a marché pour Tom Waits, cela vaut la peine d’essayer.

Alors, allumez toutes ces radios, lancez les dés et tendez l’oreille vers les recoupements intéressants.

tomwaits_831x416

2. Regarder par la fenêtre pendant un long moment

La petite pièce dans laquelle je compose de la musique possède un puit de lumière. La vue est plutôt limitée, juste un petit carré bleu avec le passage occasionnel d’un nuage, d’un oiseau ou d’un avion.

Mais j’estime en avoir appris beaucoup sur mon processus créatif grâce à ce petit carré bleu, des choses qu’aucun guide, démo ou manuel n’ont su m’enseigner. Cela me permet de penser avec clarté.

D’ailleurs, pas forcément besoin que ce soit une fenêtre, mais simplement quelque chose de silencieux à regarder, comme un aquarium tropical ou une belle oeuvre d’art.

De nos jours, vous devez vous extraire de toutes les distractions qui sont omniprésentes (ordinateur, téléphone, etc.) pour trouver un peu de silence.

Une fois trouvé, vous pouvez vous immerger dans un espace bien plus propice à l’écriture de chansons.

Pensez-vous que Brian Wilson a écrit “Good Vibrations” en rédigeant un email, en commandant un Uber, en vérifiant son nombre d’écoutes sur SoundCloud, ou en tweetant à propos de la météo en même temps ?

Je ne pense pas.

3. Ne parlez pas de la journée. Écoutez.

Faites un voeu de silence temporaire. Vos compositions vous remercieront.

Une journée entière peut s’avérer un peu trop. D’ailleurs vous DEVEZ ouvrir la bouche pour pouvoir coucher cette exceptionnelle partie vocale de pur génie.

Mais ce n’est un secret pour personne, le silence est bon pour vous. Rien qu’une heure de silence est plus que suffisante pour remettre votre cerveau à zéro.

Silence_778x627

Consciemment ou pas, parler est une tâche complexe pour votre cerveau, mettre cela de côté un petit moment vous mettra dans les bonnes conditions pour écrire.

Et durant toute cette période silencieuse, tous vos souvenirs et sentiments profonds auront le chemin libre dans votre esprit. Vous savez, toutes ces pensées qui font les super chansons.

Prenez donc un break avec le bavardage et essayez un peu le silence. Laissez parler votre cerveau et trouvez toute l’inspiration dont vous avez besoin.

4. Fixez-vous une limite de temps improbable

Devinez-quoi ? Diamonds de Rihanna a été écrit par Sia en 14 minutes. Elle a posé le beat et les paroles sont venues naturellement. La chanson a été certifiée platine 5 fois, rien qu’aux États-Unis.

Le temps est une balance difficile à équilibrer. Trop et vous finissez par tout remettre en question, pas assez et cela ne donne rien du tout.

timer_1200x627

La solution ? Se fixer une limite de temps. Encore mieux, se fixer une limite de temps bien plus courte que celle dont vous auriez dû avoir besoin.

Se fixer des petites limites vous aidera à vous concentrer sur ce qui est important, écrire plus de chansons et optimiser votre processus d’écriture dans son ensemble. Et plus vous le faites, plus vous vous améliorez.

Essayez et faites en sorte que vos chansons brillent comme un… lingot d’or ?

5. Ouvrez votre piano roll. Attrapez votre outil crayon et votre scribble MIDI.

Mon souvenir préféré à la maternelle, c’était d’attraper une poignée de crayons et gribouiller avec tous simultanément. D’ailleurs, je ne sais pas pourquoi j’ai arrêté.

Enfin, j’imagine que je n’ai pas nécessairement arrêté puisque je le fais désormais dans mon DAW.

scribble_700

Si je suis coincé lorsque je fabrique un beat, j’ouvre mon piano roll, charge un instrument, j’attrape l’outil crayon et je commence à “gribouiller” des notes. Une fois que j’ai terminé, je le joue et j’écoute les éventuels heureux hasards.

La plupart du temps, c’est 90% de déchets, mais le 10% restant peut s’avérer intéressant pour développer des idées. Alors saisissez votre DAW et donnez l’occasion à l’enfant de 5 ans qui sommeille en vous de s’exprimer.

6. Écrivez le moins de paroles possible

Voici un bon conseil si vous êtes bloqué : ALLEZ À L’ESSENTIEL.

Quand on parle d’écriture de chansons, la simplicité est de mise. Ce n’est pas évident à réaliser, vous devez être sans pitié avec votre approche.

Demandez aux Beatles. Leur morceau ‘Love Me Do” n’est composé que de 19 mots, mais reste l’une des chansons les plus emblématiques de tous les temps.

La simplicité est une qualité que tout musicien se doit de maîtriser. Cela garde vos chansons agréables, attirantes et entrainantes. Qui n’aime pas chanter en choeur ?

7. Instaurez une limit

L’infini existe. La seule preuve dont vous avez besoin c’est un DAW vide. Il y a une infinité de plugins VST, une infinité d’effets, une infinité de traitements, mais l’infini n’est pas toujours une bonne chose. Parfois, la meilleure des méthodes pour améliorer votre composition est de poser une restriction en termes de matériel.

Commencez avec une liste stricte de ce que vous allez utiliser. Limitez vos idées à cette liste de matos. Les idées se mettront en forme plus rapidement que si vous deviez constamment choisir entre des millions d’options.

Cela peut sembler bizarre mais les limitations peuvent en fait vous rendre plus créatif. C’est dû au fait que vous devez composer avec ce que vous avez et l’appliquer à votre son.

De plus, vous limiter vous donnera une plus grande compréhension des outils avec lesquels vous travaillez puisque vous aurez à les pousser à leur limite.

8. Découpez vos paroles en mille morceaux

L’écrivain William S. Burroughs a inventé la technique du cut-up pour l’aider dans son travail d’écriture, sauf que lui n’écrivait pas des chansons mais des livres.

Mais son concept est également super efficace pour la composition musicale. C’est tout simple, vous avez simplement à écrire quelques mots que vous avez à l’esprit et les réarranger en tant qu’idées.

Cela n’a pas même pas besoin d’être des mots, vous pouvez prendre des accords, des notes, des mélodies, des images, ou n’importe quoi qui pourrait vous convenir.

David Bowie a également utilisé cette technique pour composer certains de ses plus grands titres. Il explique sa propre technique de cut-up dans ce documentaire de la BBC :

9. Mettez en place un système de récompense

Lorsque Brian Wilson galérait à écrire ses propres chansons, il était semble-t-il récompensé par des cheeseburgers pour chaque chanson qu’il écrivait.

Le méthode de Brian est plutôt extrême mais le concept est malin car écrire des chansons est tout sauf évident.

Récompensez-vous une fois que vous en avez terminé.

S’il y a un nouvel instrument qui vous fait de l’oeil, ou un nouvel appareil de studio qui vous tente, imposez-vous l’écriture de 5 chansons avant même de penser à son achat.

Cela vous donnera un sursaut de motivation, au-delà de la satisfaction d’avoir bouclé une chanson, ce qui est déjà une belle récompense en soi.

10. L’effet Mozart

Non je ne vous dis pas d’écouter du Mozart et de reproduire ce qu’il a fait. Ce serait de la triche, n’est-ce pas ?

Mais il y d’autres raisons à écouter du Mozart. Il a été étudié et prouvé qu’écouter du Mozart avait un effet positif sur la concentration.

Cela influe sur votre “raisonnement spatio-temporel”, qui est en fait un mot savant pour décrire la concentration. Débuter votre session avec un peu de Mozart permettra à votre cerveau d’enclencher la vitesse supérieure.

Parfait pour faire sortir des chansons de qualité. Copier quelques-unes de ses phrases et mélodies ne peut pas faire de mal non plus… il faut juste vous assurer que vous faites ça à votre sauce !

11. Copiez une chanson entièrement de mémoire

Comment cela pourrait sonner si vous essayiez de réenregistrer Bohemian Rhapsody à l’instant, sans l’écouter d’abord pour vous rafraîchir la mémoire?

Probablement pas du tout comme l’original! C’est pourquoi faire une copie imparfaite peut être une stratégie créative si géniale.

Cela a certainement fonctionné pour Dave Longstreth de Dirty Projector. L’excellent LP de 2007 du groupe, Rise Above, est une reprise pleine longueur du légendaire album Damaged de 1981 de Black Flag.

Apparemment, Longstreth n’avait pas écouté les pistes originales depuis plusieurs années, et le résultat est une version personnelle remarquablement créative de cet album classique.

12. Utilisez des techniques revisitées

Les techniques revisitées consistent à jouer de votre instrument de la «mauvaise» façon.

Le concept a été développé au 20e siècle pour aider les compositeurs à repousser les limites de ce qui était possible avec une instrumentation traditionnelle.

L’exemple le plus célèbre est probablement le fameux «piano préparé» de John Cage, qui incluait des fourchettes mises entre les cordes et des objets placés à travers le mécanisme.

Mais les techniques revisitées ne sont pas juste pour la musique académique vieux jeu. Vous pourriez même considérer la décision de Dave Davies de perforer le cône de son amplificateur sur “You Really Got Me” comme étant une technique revisitée.

Le son robuste, distorsionné de la guitare a mis la table pour toute une nouvelle génération de musique – c’est de la créativité à l’état brut!

Plongez-vous dans votre écriture de chansons avec des techniques revisitées.

13. Apprenez une nouvelle gamme

Se plonger dans de nouveaux concepts de théorie musicale est toujours une façon géniale de stimuler vos talents d’écriture.

Bien qu’elles soient utiles, les gammes mineures, majeures et pentatoniques peuvent sembler éventées si vous êtes coincé dans une ornière.

Pourquoi ne pas essayer d’incorporer quelques gammes moins connues dans votre processus d’écriture?

Connaissez-vous déjà vos modes?

Et qu’en est-il de la gamme par tons, ou du monde microtonal des gammes Euler-Fokker?

Vous n’avez pas non plus à passer du temps à apprendre à jouer une gamme moins connue sur votre instrument, il y a plein d’outils MIDI pour séquencer qui rendent très facile de séquencer des notes en fonction d’une gamme spécifique.

Ça arrive de rester bloqué

Les chansons ne viennent pas toujours comme ça.

Parfois, il faut prendre des mesures draconiennes pour que ça marche.

Alors pensez différemment et entrez en contact avec la meilleure ressource qui soit pour écrire des chansons :

Vous-même.

Unlimited mastering &amp; distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! <a href="https://join.landr.com/landr-studio/?utm_campaign=acquisition_platform_en_us_studio-generic-new-blog-ad&amp;utm_medium=organic_post&amp;utm_source=blog&amp;utm_content=left-hand-generic-ad&amp;utm_term=general">Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.</a>

Unlimited mastering & distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.

Virginie Hamel

Virginie Hamel est chanteuse de jazz professionnelle et professeure de chant. Elle travaille également comme rédactrice, traductrice et transcriptrice.

@Virginie Hamel

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages