LANDR BLOG

Mixage et mastering

7 Petits Conseils Pour Donner De La Largeur À Vos Mixes

7 Petits Conseils Pour Donner De La Largeur À Vos Mixes

Apprenez comment donner à votre mix une largeur incomparable.

Il ne faut pas se voiler la face, la plupart des mixes ne sortent pas de l’enceinte de manière optimale. Ils ont besoin d’amplification stéréo.

En l’absence d’une image stéréo conséquente, votre mix aura du mal à atteindre les qualités expansives et immersives que le mixage et le mastering exigent. Le genre de qualités qui fait voyager l’auditeur à travers votre musique.

Apprendre comment élargir les dimensions de votre image stéréo et la faire passer de la 2D à la 3D, est la seule façon d’obtenir ce type de mix.

En fait, votre image stéréo est si importante à nos yeux que nous avons nommé notre compagnie en rapport avec ça : L and R (Gauche et Droite), LANDR…Vous l’avez ?

Bref, retournons à votre mix !

Alors, comment ajouter cette dimension en plus qui fera passer votre mix de la 2D à la 3D ?

Dans ce guide, vous apprendrez à élargir vos mixes et à façonner l’espace acoustique qui transforme les bonnes pistes en d’excellentes (et professionnelles) pistes. Utilisez donc ces 7 astuces et prenez de l’ampleur avec votre mix !

Mais avant de commencer, voici quelques bases…

Qu’est-ce que l’image stéréo ?

L’image stéréo ce sont les positions spatiales des sources sonores, perçues à l’intérieur d’un signal audio.

Par exemple : Lorsque vous écoutez un superbe morceau de musique qui retranscrit de manière limpide quels sont les instruments qui jouent, et où ils se situent par rapport à vous, on peut alors parler d’une bonne image stéréo.

À l’instar du monde réel en 3D, votre image stéréo possède trois dimensions :

La hauteur

La hauteur de votre mix détermine si votre mix est haut ou bas. La hauteur est obtenue avec une bon usage des niveaux et des égaliseurs.

La largeur

La largeur c’est comment vos sons bougent d’un côté du mix (ou des enceintes) vers l’autre. La largeur peut être obtenue de bien des façons (on y reviendra plus tard), mais l’élément essentiel pour obtenir de la largeur, c’est le réglage de panoramique (panning).

La profondeur

La profondeur dépend de votre usage des effets basés sur le temps comme la réverbe et le delay pour créer une image profonde ou légère.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/11/7-Tips-for-a-Wider-Stereo-inpost-5.png

Je sais que cet article traite de la largeur, mais vous devez considérer toutes les dimensions pour créer l’image stéréo la plus large possible. Vous ne pouvez pas penser à une dimension sans considérer les autres, elles interagissent toutes pour créer l’image stéréo dans son intégralité.

Une imposante image stéréo s’obtient aussi grâce à des bonnes techniques de prise de son, mais gardons ce vaste sujet pour une autre fois. Cet article va s’attarder sur les techniques d’image stéréo lors de la phase de mixage, notamment pour obtenir un son énorme et extra-large .

Dans cet article, vous apprendrez 7 astuces rapides et faciles qui élargiront vos images stéréo et feront sortir vos mixes de la boîte. C’est parti !

1. Débutez votre mix en mono

Ça peut sembler bizarre mais mixer en mono est un excellent moyen d’obtenir un mix plus large.

Un des plus gros challenges dans l’obtention d’images stéréo larges, ce sont les problèmes d’équilibre de fréquence.

Votre mix nécessite un équilibre à travers la gamme de fréquences. Si ce n’est pas le cas, le mix sonnera faible et crasseux et ne sera pas agréable à l’écoute.

Les déséquilibres de fréquence sont extrêmement problématiques car ils peuvent créer du masquage. Le masquage est un phénomène psychoacoustique qui a pour conséquence d’éclipser (ou masquer), dans la même gamme de fréquence, les sons plus calmes au profit des sons plus forts. C’est un des concepts les plus importants dans le mixage. Vous ne voulez pas subir le masquage !

Écouter en mono vous donne accès à la version la plus honnête de votre mix, là où l’équilibre de fréquence et les problèmes de niveaux peuvent être décelés facilement et ainsi être solutionnés.

Écouter en mono vous donne accès à la version la plus honnête de votre mix, là où l’équilibre de fréquence et les problèmes de niveaux peuvent être décelés facilement et ainsi être solutionnés.

Une fois que votre mix sonne bien en mono; bien avant que vous ajoutiez le panoramique, la réverbe, ou le delay; il sera beaucoup plus simple de le mettre en valeur par la suite en stéréo, car la vue globale de votre mix sera déjà bien précise.

Maintenant, il faut s’attarder sur les détails !

2. Égalisez votre “Zone de Présence”

La “zone de présence” se situe dans la gamme de fréquence de 2.5-5 kHz.

2.5-5 kHz est la gamme de fréquence à laquelle l’oreille est la plus sensible. C’est ce que vos auditeurs captent en premier et se souviennent le mieux. N’importe quel son dans cette gamme sera plus facilement perçu par vos oreilles et sonnera plus proche de vous.

Faire de la place dans la zone de présence pour les voix principales est un classique. Peu importe quel élément du mix vous souhaitez placer devant ou au centre, il devra, si possible, occuper un peu de la zone de présence.

Utilisez cette précieuse zone de présence pour attirer votre auditeur vers les meilleures et les plus vives parties de votre mix.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/11/7-tips-for-a-wider-stereo-image_presence.png

Mais attention ! Lorsqu’un mix a trop de choses dans la zone de présence, l’image stéréo est plus restreinte et les instruments sonneront trop proches et chargés. Pour un mix large, évitez d’encombrer la zone de présence !

Gardez un égaliseur avec un analyseur de spectre (comme le TDR NOVA vu plus-haut) sur votre canal master. Vérifiez-le régulièrement pour voir si vous n’avez pas trop d’informations dans cette zone. Si vous en percevez trop dans la zone de présence, vous n’en avez pas encore terminé avec l’égalisation. Retournez à vos bandes et effectuez les ajustements !

En égalisant votre mix (d’abord en mono, mais encore et toujours à travers le processus de mixage), vous accordez à chaque instrument l’espace pour briller et transformer votre image stéréo en ce beau et large espace que vos oreilles affectionnent tant.

Mais souvenez-vous, la largeur débute toujours avec une zone de présence propre. Commencez là et travaillez autour d’elle.

Astuce: Pour plus d’infos sur l’égalisation, lisez notre guide complet sur l’égalisation.

3. Utilisez vos réverbes pour un son multidimensionnel

La réverbe est un outil de mixage connu pour ajouter de la largeur, mais aussi cette ô combien importante troisième dimension à votre mix : la profondeur.

En ajoutant de la profondeur à votre image stéréo, vous élargissez aussi l’image stéréo dans son ensemble. La réverbe vous donnera plus de place pour permettre à chaque son de respirer et de s’établir dans le mix.

La réverbe est un outil de mixage connu pour ajouter de la largeur, mais aussi cette ô combien importante troisième dimension à votre mix : la profondeur.

Il y a un tas de façons différentes d’utiliser de la réverbe et d’ajouter de l’espace dans votre mix, mais n’importe quelle technique de réverbe ajoutera un degré de profondeur et d’espace à votre mix.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/11/7-Tips-for-a-Wider-Stereo-inpost-1.png

Il existe beaucoup de types de réverbeChacune est capable d’ajouter une atmosphère distinctive et de la profondeur à votre mix.

Choisir le parfait type de réverbe pour donner cette vigueur supplémentaire sans changer radicalement votre identité sonore nécessitera un peu de pratique. Mais quand il s’agit de largeur, la réverbe de type Hall s’apparente à un bon début.

Ne vous arrêtez pas là néanmoins… chaque type de réverbe peut faire des merveilles en ajoutant cette touche tridimensionnelle en fonction de votre mix et de votre style de production.

Quand il s’agit de largeur, la réverbe de type Hall s’apparente à un bon début.

Astuce: Utiliser la réverbe avec un temps d’affaiblissement court (decay) ajoutera un effet de réverbe plus subtile encore. C’est super lorsque vous voulez ajouter de la largeur et de la profondeur sans changer le caractère général d’un son.

4. Le réglage de panoramique pour une largeur ultime

Le réglage de panoramique est l’étape la plus importante pour obtenir une image stéréo large.

Le panoramique vous permet de placer les instruments individuels, ou encore certaines fréquences d’instruments, à un endroit particulier dans votre image stéréo, et ainsi obtenir la largeur que vous désirez.

Prenez toujours vos décisions sur le panoramique en fonction de votre mix dans son ensemble. Il y a plusieurs approches différentes du panoramique, mais peu importe leur utilisation, elles sont essentielles pour obtenir un mix plus large.

Le réglage de panoramique est l’étape la plus importante pour obtenir une image stéréo large.

Voici quelques conseils et règles pour obtenir un réglage de panoramique impeccable et atteindre la largeur voulue dans le mix :

Gardez vos basses au milieu

Ne touchez pas aux fréquences les plus basses. Les basses fréquences sont le coeur du groove et impriment votre rythme, alors gardez-les bien au centre.

Gardez vos L et R (gauche et droite) équilibrés

Notre cerveau a tendance à centrer les images stéréo instinctivement, alors gardez les canaux L et R équilibrés pour éviter la confusion dans le “centre fantôme”.

Gardez les canaux L et R équilibrés pour éviter la confusion dans le “centre fantôme”.

Faites bien attention aux fréquences de la “zone de présence” vues plus haut.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/11/7-Tips-for-a-Wider-Stereo-inpost-4.png

Effectuez toujours le réglage de panoramique à l’aide de vos oreilles et non de vos yeux ! Ne regardez pas les potentiomètres !

Effectuez toujours le réglage de panoramique à l’aide de vos oreilles et non de vos yeux.

La seule chose qui importe, c’est comment ça sonne. Lorsque vous déplacez le panoramique, fermez les yeux et écoutez jusqu’à ce que vous trouviez l’emplacement idéal.

Même si les volumes de vos canaux sont équilibrés, si un côté possède plus de sons en compétition dans la zone de présence, cela peut affecter votre image stéréo qui sonnera déséquilibrée.

Gardez les parties vocales principales au centre

Gardez également les parties vocales principales au centre, à moins que vous ayiez une bonne raison de ne pas le faire.

Il est important d’avoir cette voix principale devant et au centre, afin de la mettre en valeur.

5. Le doublage de piste pour élargir votre image

Le doublage de piste est une technique classique et efficace pour obtenir une imposante image stéréo.

C’est simple : prenez deux enregistrements similaires (mais légèrement différents) d’un son, placez-les sur des pistes séparées, et orientez leur panoramique, de manière poussée, vers la droite et la gauche. Cela va épaissir le son des deux, tout en rendant votre mix plus ample et étendu.

Astuce: Les deux canaux ne doivent pas forcément être enregistrés séparément. Différenciez-les en les égalisant différemment, ou en ajoutant des effets distincts sur chaque canal.

6. Utilisez le Microshifting pour élargir votre espace

Le microshifting est une bonne technique pour créer des images stéréo parfaites qui permettront à vos canaux de sonner plus grand que nature et extra large.

Voici comment faire :

Prenez une piste stéréo, placez le panoramique au centre et laissez-la là. Ensuite, dupliquez cette piste deux fois (vous avez désormais trois versions) et câblez un plugin de pitch shift inline sur les deux copies.

Maintenant, utilisez le pitch shifter pour baisser la hauteur de quelques unités (5-10 unités est assez courant) et monter la hauteur de l’autre copie du même nombre d’unités. Ensuite, placez le panoramique d’une copie bien à gauche et l’autre copie bien à droite. C’est ça le microshifting.

Écoutez les trois pistes en mode stéréo et délectez-vous de cette astuce et de votre image stéréo fraîchement élargie !

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2017/11/7-Tips-for-a-Wider-Stereo-inpost-6.png

7. Utilisez un delay pour produire l’effet Haas

L’effet Haas est une technique qui se sert du delay pour créer des images stéréo plus grandes. C’est excellent pour créer de la largeur sans avoir à changer les qualités timbrales de votre signal sonore.

  1. Prenez une piste et créez une copie, ensuite patchez en sidechain un effet audio delay sur cette copie.
  2. Ensuite, ajoutez 30ms de delay sur cette copie, mais pas plus.
  3. Placez le panoramique de la piste d’origine bien à gauche, et la copie bien à droite. Cela va créer la sensation d’une seule et large piste stéréo. Votre oreille ne percevra pas l’effet comme un delay, mais plus comme une sensation générale d’espace.

Pas mal, hein ?

L’effet Haas est une technique qui se sert du delay pour créer des images stéréo plus grandes. C’est excellent pour créer de la largeur sans avoir à changer les qualités timbrales de votre signal sonore.

Mais attention, il y a un piège ! L’effet Haas peut créer des problèmes de phase, ce qui peut amener vos pistes à s’annuler mutuellement (et à baisser considérablement leur volume) lorsqu’elles sont additionnées en mono. Pour remédier à ça, créez une version mono de la piste et gardez son panoramique au centre. De cette façon, lorsqu’elle sera additionnée en mono, la piste aura encore du jus.

Pour conclure

L’élargissement stéréo est essentiel pour amener votre mix à un niveau professionnel et impressionner les auditeurs avec un son vertigineux.

Il est également primordial de s’assurer que chaque piste se positionne bien dans votre mix pour lui laisser toute sa chance de briller.

Rappelez-vous : Le mastering fera ressortir les meilleures qualités de votre mix. Cela inclut la largeur. Masterisez vos pistes qu’une fois que vous en avez terminé avec vos exercices d’élargissement stéréo.

Utilisez ces techniques simples avec les outils que vous possédez déjà dans votre arsenal, et transformez un bon mix en un voyage à travers un univers expansif qui enveloppera votre auditeur dans une extase sonore !

Unlimited mastering &amp; distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! <a href="https://join.landr.com/landr-studio/?utm_campaign=acquisition_platform_en_us_studio-generic-new-blog-ad&amp;utm_medium=organic_post&amp;utm_source=blog&amp;utm_content=left-hand-generic-ad&amp;utm_term=general">Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.</a>

Unlimited mastering & distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.

Cyrille Symphorien

Cyrille Symphorien a deux amours dans la vie : la musique et la IPA, mais surtout la musique. Rédacteur chez LANDR. LinkedIn // Twitter @cyrsym.

@Cyrille Symphorien

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages