LANDR BLOG

Distribution musicaleInspirationPromotion musicale

Pourquoi les faux streams font mal à tout artiste en développement

Pourquoi les faux streams font mal à tout artiste en développement

Il y a un moment déjà, un article au sujet d’un site web promettant un plan gratos pour se faire de l’argent est apparu dans ma boîte de messages.

Le but de ce plan était de faire en sorte qu’une intelligence artificielle crée un album avec des samples libres de droits que vous pourriez ensuite charger sur Spotify en votre nom.

Le site web soulignait que vous pouviez distribuer votre album sur Spotify et le faire jouer en arrière-plan 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour retirer des paiements de streaming.

Génial, n’est-ce pas?



Lorsque j’ai montré le site web aux experts de la distribution LANDR, ils n’étaient pas d’accord.

Des utilisations douteuses de Spotify telle que celle-ci diminuent encore plus la somme d’argent disponible pour les artistes qui distribuent leur musique sur Spotify.

Également, utiliser une intelligence artificielle pour composer un album en votre nom avec des samples libres de droits afin que vous puissiez le distribuer et le diffuser vous-même pour gagner de l’argent se situe définitivement dans une zone grise – et c’est un peu ridicule.

Mais les types de fraudes similaires où on vous promet de gonfler le nombre de vos streams sur Spotify sont beaucoup plus dangereux – et cela fait mal aux artistes en développement plus que ce que vous ne pourriez penser.

Pour faire en sorte que vos morceaux soient en sécurité sur Spotify et les autres sites de streaming, voici comment vous pouvez vous mettre à l’abri des faux streams.

Que sont les faux streams?

Les faux streams sont en fait toute écoute ou mise sur «play» d’un morceau, d’une vidéo ou d’un podcast où il n’y a pas un vrai fan en situation d’écoute d’un contenu qu’il aime. Les faux streams peuvent être utilisés pour accroître les statistiques sur le nombre d’écoutes, pour percevoir des redevances de streaming frauduleusement; ce peut être également l’usurpation d’identité pour voler des redevances aux artistes.

Pourquoi les faux streams font-ils mal aux artistes en développement?

Les faux streams font mal aux artistes pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, les redevances de streaming provenant de plateformes comme Spotify et Apple Music sont payées à partir d’un montant d’argent fixe qui est disponible pour les artistes qui publient leur musique sur la plateforme.

C’est pourquoi les paiements provenant du streaming fluctuent et ne sont pas établis à un prix spécifique.

Les paiements provenant du streaming fluctuent et ne sont pas établis à un prix spécifique.

Donc, lorsqu’un artiste reçoit des paiements de redevances provenant de faux streams – des streams qu’ils n’ont pas gagné légalement – il enlève donc injustement de l’argent à partir du montant d’argent déjà peu important disponible pour les artistes.

Les faux streams sont considérés comme étant une forme de fraude et les artistes qui reçoivent des paiements provenant de faux streams risquent d’être bannis ou de voir leurs morceaux être retirés.

Dans certains cas, quiconque escroque des plateformes de streaming par des activités comme le vol d’identité peut même se voir poursuivi.

Les fausses playlists et les faux streams sont pour les personnes fausses

En général, l’industrie des faux streams est remplie d’occasions d’abus.

Lorsqu’un artiste reçoit des paiements de redevances provenant de faux streams, il enlève donc injustement de l’argent à partir du montant d’argent déjà peu important disponible pour les artistes.

Les services qui prétendent gonfler le nombre d’écoutes avec des playlists douteuses et des fermes à clics ne servent en fin de compte qu’à prendre de l’argent aux artistes et à donner peu en retour.

Oui – vous pouvez utiliser les publicités Google et Facebook pour promouvoir votre musique et obtenir des streams si vous le désirez. Ce genre de promotion musicale ne contrevient pas aux conditions de service de Spotify.

Et il n’y a rien de répréhensible dans le fait de soumettre vos morceaux à Spotify et autres médias musicaux qui élaborent des playlists.

Mais si vous vous demandez si vous devriez vous engager envers quelqu’un qui vous propose des placements sur une playlist et vous promet des streams en échange d’argent, soyez très prudent.

Si vous vous demandez si vous devriez vous engager envers quelqu’un qui vous propose des placements sur une playlist et vous promet des streams en échange d’argent, soyez très prudent.

Essayez simplement de trouver votre public d’une manière cool et honnête. Cela prend du temps et des efforts, mais au bout du compte cela en vaut la peine.

La grande purge Spotify de 2021

Au début de 2021, Spotify a retiré de son catalogue plusieurs milliers de chansons. Selon certaines estimations, cela pourrait même être en fait 750 000 morceaux.

Spotify a déclaré que les chansons retirées avaient reçu des streams provenant de playlists de faux streams et de services marketing contrevenant à la politique d’utilisation du service de la compagnie.

C’est une dure leçon pour quiconque se fait prendre à utiliser des sites de faux streams avec des tactiques de marketing douteuses – et c’est pourquoi vous ne devriez jamais toucher à cela.

Comment se mettre à l’abri des faux streams?

Pour mettre votre musique sur les plateformes de streaming, vous devez travailler avec un service de distribution.



Ces services travaillent avec les plateformes de streaming pour mettre votre musique en ligne sur leurs plateformes.

Malheureusement, ce ne sont pas tous les services de distribution qui fonctionnent de la même manière – certains services ont une protection médiocre contre la fraude et ne vous enverront pas de notification lorsque vos morceaux reçoivent des streams douteux ou lorsque votre identité est dérobée.

C’est la raison pour laquelle la majorité des morceaux retirés lors de la purge de Spotify provenaient d’une petite minorité de compagnies de distribution.

La distribution LANDR est fière d’être un service de distribution avec une équipe dédiée à la détection de la fraude – c’est pourquoi aucun artiste utilisant la distribution LANDR ne s’est vu retirer des morceaux lors de la purge de Spotify.

Lorsqu’un artiste distribue avec LANDR, il peut être certain qu’une équipe d’humains passe tout en revue pour s’assurer de la conformité avec les lignes directrices des plateformes de streaming.

Le fait d’avoir une bonne relation avec des plateformes de streaming telles Apple Music et Spotify est la raison pour laquelle la distribution LANDR livre les lancements à ces plateformes plus rapidement que d’autres services de distribution.

De quel genre de streams frauduleux doit-on se méfier?

Il existe quatre types principaux de faux streams qui devraient être sur votre radar.

Les boucles frauduleuses

Si vous avez déjà été tenté de laisser vos morceaux jouer en boucle 24 heures sur 24 ou de demander à vos fans de le faire, vous devriez peut-être réfléchir à ceci.

Spotify et d’autres plateformes de streaming peuvent détecter sans problème ce genre de pratique et vous n’y gagnerez rien.

En fait, vous pourriez vous voir retiré de la plateforme et être banni de manière permanente.

Laissez les gens écouter vos morceaux d’une manière normale et humaine, et les plateformes de streaming vont vous aimer en retour.

Playlists frauduleuses

Bien qu’être sur une playlist est une excellente opportunité d’avoir accès à de nouveaux publics et de faire entendre votre musique, vous ne devriez jamais débourser de l’argent directement pour apparaître sur une playlist.

N’accordez pas de temps ou d’attention à quiconque vous propose de gonfler vos streams en échange d’un montant d’argent qui vous donnera accès à certaines playlists.

Les plateformes de streaming surveillent constamment ce genre de playlist de toute façon et vous pourriez vous faire prendre et ainsi entacher votre réputation.

Vol d’identité

Le vol d’identité est le prochain type de stream frauduleux qui représente un problème qui va en augmentant.

Par exemple, quelqu’un a récemment mis la main sur plusieurs démos de Rihanna et les a rassemblés en un soi-disant nouvel album intitulé «Angel».

Le soi-disant album a récolté beaucoup de streams et des paiements sont allés à un utilisateur qui n’était pas Rihanna, avant d’être retiré par Spotify et Apple Music.

Cela se produit plus souvent que vous ne pourriez le penser, que le faux album soit constitué de matériel faisant l’objet d’une fuite ou étant faussement crédité entièrement au nom d’un artiste.

Fermes à clics, robots et piratage

Cette dernière forme de streaming frauduleux regroupe l’utilisation sophistiquée de fermes à clics, de robots et de piratage pour créer ou s’introduire dans les profils d’utilisateurs pour diffuser du contenu.



Ce genre de fraude est beaucoup plus difficile à détecter, mais elle est aussi beaucoup plus rare.

Dans ces cas-là, il n’y a pas grand-chose à faire. Il est préférable de s’en remettre aux services de streaming et à leurs bons protocoles entourant la détection de la fraude et la sécurité des utilisateurs.

Soyez vous-même et les streams vont venir

Les statistiques de streaming ne devraient pas vous définir en tant que musicien. C’est votre musique et votre art qui vous définissent.

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire de manière tout à fait légitime pour vous gagner de nouveaux fans et élargir votre public.

Collaborez avec un autre artiste, maintenez une présence active sur les réseaux sociaux, faites du streaming en direct – la liste de choses à faire est infinie.

Maintenez le cap sur la production du meilleur art possible, approfondissez la relation avec vos fans et ne vous préoccupez pas outre mesure de la playlist sur laquelle vous vous retrouvez ou de combien d’écoutes vous avez eues le mois dernier.

Si vos fans aiment ce que vous faites, le succès vous attend au détour!

Unlimited mastering &amp; distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! <a href="https://join.landr.com/landr-studio/?utm_campaign=acquisition_platform_en_us_studio-generic-new-blog-ad&amp;utm_medium=organic_post&amp;utm_source=blog&amp;utm_content=left-hand-generic-ad&amp;utm_term=general">Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.</a>

Unlimited mastering & distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.

Virginie Hamel

Virginie Hamel est chanteuse de jazz professionnelle et professeure de chant. Elle travaille également comme rédactrice, traductrice et transcriptrice.

@Virginie Hamel

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages