LANDR BLOG

Mixage et mastering

Pourquoi mixer au casque est plus judicieux qu’il n’y paraît

Pourquoi mixer au casque est plus judicieux qu’il n’y paraît

Je parcours souvent des guides d’introduction au mixage qui soulignent l’importance de ne pas se baser sur l’écoute au casque pour mixer sa musique.

Bien que ces guides mentionnent d’excellents arguments, il n’est pas vrai qu’il faut s’interdire tout mixage au casque.

À vrai dire, beaucoup de producteurs·ices débutants·es et de niveau intermédiaire pourraient même bénéficier de ce travail au casque.

Voici quelques unes des principales raisons pour lesquelles dans certaines conditions, le mixage au casque peut se révéler préférable au mixage sur moniteurs de proximité.

Les arguments contre le mixage au casque

Les raisons justifiant de ne pas mixer au casque semblent justifiées.

Les raisons justifiant de ne pas mixer au casque semblent justifiées.

Les arguments suivants sont les plus répandus :

  • L’expérience d’écoute est moins réaliste
  • Les oreilles se fatiguent plus facilement

Ces deux arguments sont vrais mais j’aimerais cependant y répondre de façon étayée.

L’intercommunication des moniteurs

Tout d’abord, il existe des différences fondamentales entre le mixage au casque et le mixage sur moniteurs d’écoute

Le son provenant d’un moniteur de proximité n’est pas complètement isolé lorsqu’il atteint vos oreilles, comme pourrait l’être celui d’un casque.

Le son émanant de chaque moniteur se mêle à l’autre lorsqu’il parcourt la distance jusqu’à vos oreilles.

Ce phénomène est surnommé le crossfeed.

speaker crossfeed

Ce terme signifie qu’une petite quantité de son provenant du moniteur de gauche et du moniteur de droite finit au final par s’unifier, résultant dans une image stéréo légèrement réduite.

Ceci amène les inégnieurs·es son à revendiquer que le mixage au casque donne un ressenti irréaliste aux morceaux mixés au casque par rapport à une écoute dans un cadre spatial ouvert.

Au casque, vous ne pouvez avoir aucun ressenti précis sur la façon dont l’entremêlage du son des deux haut-parleurs peut affecter votre mixage.

Il est vrai que l’absence de crossfeed lors du mixage au casque peut potentiellement mener à des choix problématiques en matière de champ stéréo.

Mais en étant attentif·ve, vous pouvez en grande partie éviter le problème!

Il existe différents plugins qui peuvent simuler l’effet du crossfeed directement depuis votre DAW, au casque. Mais pourquoi ne pas rester simple et simplement anticiper le phénomène du crossfeed à sa tendance à centrer les éléments?

Soyez tout simplement conscient de vos choix de positionnement vis à vis de vos sources dans le champ stéréo et vous ne devriez pas avoir de problème : ne craignez pas d’étaler les choses de façon large lorsque vous travaillez au casque !

Fatigue auditive

Un autre problème souvent cité est le fait que les casques peuvent engendrer une plus grande fatigue auditive après un certain temps.

C’est également vrai, mais cela dépend de nombreux facteurs différents.

La fatigue auditive peut être un problème dans tout environnement d’écoute si vous écoutez à volume trop élevé ou vous placez trop près des hauts-parleurs.

La fatigue auditive peut être un problème dans tout environnement d’écoute si vous écoutez à volume trop élevé ou vous placez trop près des hauts-parleurs.

Il est extrêmement facile de s’égarer et d’écouter à volume trop élevé lorsque vous mixez, or il est très important pour votre écoute de conserver un volume raisonnable : ne mixez pas à volume trop élevé!

Qu’importe où et comment vous mixez, il vous faudra régulièrement prendre des pauses pour tout un ensemble de raison. Ceci ne changera pas même si vous possédez la meilleure chaîne d’écoute du monde.

Par ailleurs, gardez en tête que tous les casques audios ne sont pas égaux. Il me semble bon de rappeler que mixer un album sur un casque d’entrée de gamme ou sur des écouteurs compacts n’est a priori pas une bonne idée.

Il vous faudra utiliser un casque de référence ouvert pour mixer avec une réelle finesse.
Les casques ouverts sont bien moins fatigants lors de sessions prolongées et sont plus transparents dans leur restitution des fréquences.

Ce que je suggère ici peut sembler comme un grande quantité de dépense, mais par rapport à d’autres options…

… Les casques présentent le meilleur rapport qualité-prix

Vous êtes-vous récemment intéressé·e au prix des moniteurs de studio ? De grande variations existent au niveau de leurs tarifs!

Il semble à première vue exister de nombreuses excellentes options coûtant moins de 1500$.

Cependant, si vous cherchez une paire plus “sérieuse”, de nombreux ingénieurs·es vous conseilleront d’économiser pour investir dans des moniteurs coûtant entre 3000 et 4000€.

Ce n’est pas une somme négligeable.

À titre de comparaison, les casques les plus chers proposés par Sennheiser tournent autour des 1000€.

headphones vs monitors price

C’est également un montant conséquent, mais il s’agit en l’occurrence des modèles les plus haut de gamme qui soient!

Clairement, les casques audio présentent le meilleur rapport qualité-prix en terme d’écoute. Même une paire coûtant autour de 500€ peut être considérée comme un modèle professionnel.

Le prix à partir duquel les différences de qualité entre modèles commencent à devenir plus marginales est beaucoup plus bas pour les casques que pour les moniteurs : en cela, investir dans un bon casque est beaucoup plus avantageux.

Le prix à partir duquel les différences de qualité entre modèles commencent à devenir plus marginales est beaucoup plus bas pour les casques que pour les moniteurs : en cela, investir dans un bon casque est beaucoup plus avantageux.

Un bon casque est un indispensable du studio, dans tous les cas

Même si vous possédez de bons moniteurs de proximité, il vous faudra toujours un bon casque de studio pour des tâches telles que l’enregistrement ou le mix referencing.

Pourquoi ne pas commencer avec une paire qui est assez bonne pour mixer? Il s’agit du parfait investissement si vous vous lancez tout juste dans le mix.

Si vous savez déjà que vous ne pourrez pas vous permettre des moniteurs de haute qualité pour un certain temps, vous serez au moins capable de posséder un casque polyvalent.

Une fois que vous pourrez vous permettre d’investir dans de bons moniteurs, vous serez déjà en possession d’une excellente façon de vous forger une seconde opinion sur votre mix.

Le référencement de mix est l’un des processus les plus importants pour approcher la finesse de votre mix du son d’un mix professionnel.

Un bon casque devrait être votre premier choix pour référencer votre mix dans un autre contexte sonore que celui fourni par vos moniteurs.

Un bon casque devrait être votre premier choix pour référencer votre mix dans un autre contexte sonore que celui fourni par vos moniteurs.

Un bon casque joue un rôle central dans tout workflow de studio !

L’acoustique d’une pièce possède un plus grand impact que la qualité des moniteurs

La plupart des environnements dans lesquels les producteurs·ices de niveau débutant et intermédiaire travaillent possèdent une qualité acoustique médiocre.

Cette affirmation peut sembler précipitée, mais elle est fondée. À moins qu’une pièce soit méticuleusement conçue avec le traitement acoustique en tête, elle ne s’approchera absolument pas de la neutralité acoustique.

Même si vous avez investi dans des moniteurs haut de gammes aussi coûteux qu’une voiture neuve, vous rencontrerez différentes difficultés dans le mixage si vous travaillez dans un environnement inadapté.

mixing on headphones

Les casques audio vous permettent de mettre intégralement la question de l’environnement de travail de côté. C’est un immense avantage.

Le problème le plus important et le plus récurrent rencontré dans des espaces non-traités acoustiquement concerne l’imprécision des basses.

Procéder à un mauvais EQing du kick et des basses peut signfier que votre morceau ne possède pas le bon socle sur lequel travailler. C’est pourquoi même les pros travaillant dans des pièces acoustiquement traitées vérifient fréquemment la sonorité des basses au casque : c’est une étape indispensable !

Les casques audio permettent de mettre la question de l’environnement de travail de côté.

Casque haute-définition

Les casques audio sont une partie vitale de votre arsenal musical et il n’existe aucune raison de ne pas en faire votre principaux outils de travail.

Il est vrai qu’ils ne devraient pas rester votre seul outil de travail à vie, mais jusqu’à ce que vous ne puissiez vous permettre d’instaurer une chaîne d’écoute sans défaut ou presque, ils présentent la meilleure façon d’engendrer de bons résultats.

La prochaine fois que vous vous sentirez attristé·e par le fait de ne pas pouvoir vous acheter une paire de moniteur haut-de gamme, souvenez-vous que vous pouvez tout de même améliorer votre travail de façon conséquente en vous améliorant en terme de mixage au casque.

Unlimited mastering &amp; distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! <a href="https://join.landr.com/landr-studio/?utm_campaign=acquisition_platform_en_us_studio-generic-new-blog-ad&amp;utm_medium=organic_post&amp;utm_source=blog&amp;utm_content=left-hand-generic-ad&amp;utm_term=general">Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.</a>

Unlimited mastering & distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.

Marc

Curiosité insatiable & maladresse incurable. Live/Tourne-Disque. Rédacteur du blog LANDR en français. SoundCloud Facebook Instagram

@Marc

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages