Tout ce que les musiciens doivent savoir à propos des différents formats de fichiers audios

Tout ce que les musiciens doivent savoir à propos des différents formats de fichiers audios

Notre puissant moteur de mastering basé sur l`IA écoute votre morceau et vous propose une musique de qualité studio prête à être lancée. Masterisez un morceau avec LANDR Mastering.

Quelques notions à retenir afin de bien formater votre musique.


Quel est le meilleur format audio ? C’est une question que beaucoup de monde se pose et je suis sûr que vous vous l’êtes déjà posés.

Ça a été le cas pour moi aussi.

La réponse est simple, tout dépend de vos besoins. Que ce soit pour envoyer des démos, consolider votre distribution numérique ou archiver vos morceaux, le format de vos fichiers audios est important à tous les niveaux.

Pour vous aider à choisir le format audio le plus adapté à votre musique, voici tout ce dont vous avez besoin de savoir sur ces formats.

Et plus important encore, quelle est la meilleure façon d’utiliser chacun d’entre eux.

Compression : Premières impressions

Comprendre les formats de fichiers est une histoire de compression.

Je ne parle pas du compresseur que vous insérez sur les pistes de votre DAW, mais bien de la compression de fichiers.

La compression réduit la taille d’un fichier et le temps de chargement pour le streaming, téléchargement ou même le stockage.

Que se passe t-il lors de la compression ?

Il y a trois types de compression :

Les fichiers non compressés (je sais que vous venez immédiatement de taper votre poing sur votre bureau en vous disant que ça n’a aucun sens, mais j’en parle ici parce vous allez mieux comprendre la suite, croyez-moi), sans perte, et avec perte.

Les fichiers non compressés et sans perte gardent les données originales intactes. Mais la compression avec perte fait disparaître certaines informations pour réduire la taille de ceux-ci.

Donc, plus un fichier est compressé, plus vous perdez des données.

Compresser avec des pertes ne signifie pas que votre piste de drum risque de disparaître. Cela enlève seulement l’audio que les oreilles ne peuvent habituellement pas percevoir (bien que celles des chiens pourraient peut-être y parvenir).

Peu importe, si vous voulez vraiment savoir ce qu’il disparaît lors de la compression, écoutez et essayez de trouver ce que vous avez perdu quand vous convertissez votre fichier en MP3.

Comprendre les différents types de compression

Voilà une manière simple de comprendre chaque type de compression :

  • Un fichier non compressé est une exacte copie de l’originale. Il n’y a aucune perte de données. Essayez de penser que le fichier non-compressé est le même que la peinture originale.
  • Les fichiers sans pertes sont compressés vers un format un peu plus léger mais ils gardent les données originales intactes. Un fichier sans perte est similaire à la peinture originale mais elle va prendre moins de place jusqu’au moment où vous la consulterez.
  • Les fichiers avec pertes sont les plus compressés. Quelques unes des données originales sont prélevées lors de la compression. Ce sont des plus petites versions de l’originale, le principal de l’image est toujours là mais quelques détails ont disparu.

formats_c

Maintenant que vous comprenez ce que la compression est, vous vous demandez sûrement comment chaque type de fichier est compressé.

Ne vous inquiétez pas, je vais vous l’expliquer.

Comment chaque type de fichier est compressé

  • Formats non compressés

Les fichiers non compressés ne sont pas compressés du tout. Le plus communément, ce sont des formats WAV et AIFF.

C’est exactement le genre de fichiers que vous exportez de votre DAW. Si vous dupliquez un morceau en WAV, c’est l’exacte copie de l’originale.

  • Formats sans pertes

Les fichiers sans pertes sont compressés. Mais même s’ils le sont, ils préservent les données originales comme un WAV. Ils sont seulement décompressés lorsqu’ils sont ouverts.

Le plus commun des formats sans pertes est le FLAC. Apple ont aussi leur propre format sans perte appelé ALAC, si vous avez l’habitude d’utiliser iTunes.

Les FLAC ont une taille plus petite que le WAV en préservant les données originales. Mais les fichiers sont quand même assez grands.

  • Formats avec perte

Les fichiers avec perte sont les plus communs des formats audio. Le plus utilisé est le MP3. Mais il en existe d’autres types, incluant OGG, WMA, et AAC.

Le mauvais côté des fichiers compressés c’est qu’on leur a subtilisé quelques données.

Mais en bénéfice, ils sont plus petits, se chargent plus rapidement, et prennent moins de place.

Les fichiers avec perte peuvent être de haute résolution, tout cela dépend combien ils sont compressés. Plus haute est la qualité, moins la perte de données est élevée.

La vérité à propos du bitrate

La qualité d’un fichier audio est déterminée par son bitrate.

Le bitrate fait référence au nombre de données traitées par secondes. C’est ce que signifie 320 et 192 sur les fichiers MP3.

Donc un MP3 avec un bitrate de 320 comprend 320kb de données audio par secondes.

Les fichiers non compressés WAV et AIFF ont un bitrate de 1411 données audios par secondes.

Des bitrates plus élevés signifient qu’il y a plus de données par secondes. Plus de données par secondes signifie un meilleur son. Plutôt simple non ?

Donc vous comprenez à présent les bases de la compression, les types de fichiers, et le bitrate non ? Bien, continuons.

Nous voilà à la question qui fâche…

Quelle est la meilleure utilisation pour chaque format ?

Si je vous parlais de tous les formats audios, il y en aurait pour plusieurs heures. Je suis certain que vous avez des choses à faire et de la musique à produire, n’est ce pas ?

Pour faire rapide et simple, je vous explique en quoi les 3 types de fichiers les plus communs sont les meilleurs. Le WAV, le MP3 320, et le MP3 192.

Les WAV

Les WAV sont tout en haut de la pyramide. Ils sont les Cadillac des formats audio. Un WAV vous donne un son propre, chaud, et croustillant comparé aux autres formats compressés.

Si vous partagez des démos avec un label, un éditeur, ou un média de distribution, vous avez besoin d’un fichier WAV.

1512-38_mixtape-700x366

Un WAV vous assure un son qui vous représentera le mieux.

Quand vous masterisez votre musique, utilisez toujours un WAV pour travailler également.

Les WAV pourront être compressés en tous les autres types de formats dont vous pouvez avoir besoin plus tard.

Le seul mauvais côté des WAV sont leur taille. Ils prennent beaucoup d’espace sur le disque dur. Cela signifie que votre ordinateur, votre téléphone, votre iPod, ou votre Dropbox vont se remplir très rapidement si vous n’utilisez que des WAV.

Mais quand il s’agit de votre propre musique, vous avez besoin d’une sauvegarde de tous vos fichiers en WAV.

La plupart des plateformes vous demanderont un WAV quand ils mettront votre musique en ligne pour la distribution. Par exemple : iTunes et Amazon demanderont obligatoirement un WAV pour utiliser leur service.

Les MP3 en 320 kbps

Les MP3 en 320 kbps sont les fichiers les plus communs. Et il y a une raison pour cela. Le MP3 320 vous offre le meilleur des deux mondes.

Ils sont compressés pour une taille gérable, mais ils vous assurent également un riche et joli son à l’écoute.

Si vous écoutez de la musique en streaming, il y a de fortes chances pour que ce soit du 320. Par exemple, tout ce qui est diffusé en haute qualité sur Spotify est du MP3 320kbps.

Les MP3 320 sont parfaits pour partager votre musique avec le meilleur son possible, tout en sauvant de l’espace disque dur, et du temps de chargement.

Les MP3 192

Les MP3 en 192kbps sont pratiques quand vous avez besoin de partager votre musique rapidement, ils sont des fichiers rapides à charger et pauvres en qualité.

Ils sont pratiques pour transférer beaucoup de fichiers à la fois, on les utilise principalement pour des aperçus, qui est bien évidemment de moindre qualité que tes fichiers moins compressés.

Leur bas bitrates causent plus de dégradations qu’un 320kbps mais la différence est souvent difficile à trouver. Essayez chez vous, pour voir si vous pouvez entendre celle-ci !

Les MP3 en 192 sont parfaits pour les musiciens en recherche de rapidité et efficacité lors du streaming ou du partage.

Astuce : Si vous utilisez votre propre player sur votre site web par exemple, utiliser un MP3 en 192kbps vous assurera un temps de chargement plus rapide !

Pas de format laissé de coté

Chaque format a son utilité. Choisir le bon format dépend du contexte.

Donc réfléchissez sur ce que vous partagez, et où vous le partagez. Est-ce que le format correspond ?

Un master WAV est le meilleur pari que vous puissiez faire pour vos partages. Une fois que vous avez votre WAV masterisé le convertir dans d’autres formats devient un jeu d’enfants !

Les formats sont importants à l’ère du streaming, donc choisissez-les de la manière la plus judicieuse.

Notre puissant moteur de mastering basé sur l`IA écoute votre morceau et vous propose une musique de qualité studio prête à être lancée. Masterisez un morceau avec LANDR Mastering.

Alexandre Faivre

@Alexandre Faivre

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR