LANDR BLOG

Distribution musicalePromotion musicale

Métadonnées pour les musiciens : de quoi s’agit-il et pourquoi est-ce vital

Métadonnées pour les musiciens : de quoi s’agit-il et pourquoi est-ce vital

Le futur de la distribution musicale peut se résumer en deux mots : les Métadonnées comptent.

Les métadonnées vous assurent que vos morceaux sont prêts pour la distribution. Si vos métadonnées ne sont pas correctement organisées, votre musique n’est tout simplement pas prête à la distribution.

Les informations que vous inscrivez comme métadonnées permettent à votre musique d’être correctement stockée, triée puis identifiée sur toutes les plateformes où celle-ci est distribuée.
Spotify, Apple Music, YouTube et même Shazam ne pourraient pas fonctionner sans métadonnées.

La présence de ces informations rend possible la découverte de votre musique.

La perception de vos droits et royalties est également possible grâce aux métadonnées. Sans lier les bonnes données à votre musique, vous encourez le risque de ne pas recevoir les compensations qui vous sont dues.

Ceci peut signifier ne pas être payer à hauteur de ce que vous méritez.
Aborder sa musique comme une carrière implique donc également une approche professionnelle des métadonnées. L’un ne va pas sans l’autre.

La solution? Soignez bien vos métadonnées avant la distribution de votre release pour que votre musique puisse être correctement identifiée partout où elle sera ensuite jouée.

Dans cet article, j’introduirai ce que sont sont les métadonnées, donnerai quelques conseils sur comment rendre votre musique facilement identifiable et comment vous assurer que vous obtenez la reconnaissance que vous méritez pour votre travail.

Que sont les métadonnées ?

Les métadonnées sont les informations incluses dans les fichiers audio et utilisées pour identifier, annoter et présenter du contenu audio.

Les métadonnées sont utilisés par toutes les applications de streaming sur tous les supports. Spotify, Apple Music, YouTube et tous les autres services de musique en ligne y ont recours.

Les métadonnées incluent des informations comme le nom d’artiste, le style musical, le label, les noms des différents morceaux, les noms d’albums ainsi que le numéro des différents morceaux.

Les métadonnées furent initialement créées afin d’être directement apposées aux fichiers écrits sur les CDs. Aujourd’hui, ce terme se réfère à toute information qui doit accompagner un fichier musical sur les différents services de streaming et sur les plateformes en ligne.

Les plateformes de streaming emploient les métadonnées. Celles-ci sont plus importantes que jamais. Sans métadonnées, vos morceaux ne s’inscriraient dans aucun contexte et ne seraient que des fichiers anonymes au milieu de l’océan numérique.

Sans métadonnées, vos morceaux ne s’inscriraient dans aucun contexte et ne seraient que des fichiers anonymes au milieu de l’océan numérique.

Pensez-y de la façon suivante : le plus vos métadonnées sont détaillées, le plus facile il vous sera de transmettre votre musique vers les bons auditeurs·ices.

Négliger vos métadonnées serait comparable à se rendre à l’aéroport sans passeport, sans carte d’embarquement et sans argent. Faire atteindre sa bonne destination à votre musique, dans ces conditions, ne pourra se faire sans beaucoup de confusion et de stress.

C’est pourquoi des conventions strictes existent pour les métadonnées et concernent toutes les plateformes principales, dont Spotify et Apple Music.

C’est pourquoi les problèmes liés aux métadonnées peuvent interrompre vos releases. Si vos métadonnées sont incomplètes ou inexactes, votre release ne sera pas en mesure d’être distribué.

Comment fonctionnent les métadonnées ?

Les métadonnées étaient autrefois inscrites sur une partie des fichiers ne contenant pas d’audio. C’est de cette façon que les métadonnées sur les CDs et autres médias digitaux étaient initialement stockées.

Les métadonnées peuvent toujours être incluses de cette façon. Vous pouvez les ajouter à vos propres fichiers en utilisant des outils d’identification tels que Kid3.

Il ne semble pas être une mauvaise idée d’inclure des métadonnées directement dans vos WAVs, mais les services de streaming comptent généralement sur les métadonnées soumises séparément par votre service de distribution digitale pour identifier votre musique.

C’est pourquoi il est important d’être très attentif et d’inscrire les bonnes informations dans les champs prévus à cet effet.

En ce qui concerne la soumission des ces métadonnées aux services de streaming, votre distributeur digital se chargera d’envoyer ces informations, pour peu que vous les ayez inscrites correctement.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2019/06/Metadata-101-Why-Metadata-Matters-for-Your-Release_Builder.jpg

Comment bien inscrire vos métadonnées

Voici une liste complète des données qu’il vous faudra confirmer avant de pouvoir distribuer votre musique :

  • Nom du morceau : le nom de votre morceau
  • Genre : le genre principal de votre morceau
  • Sous-genre : son genre secondaire
  • Artiste principal : l’artiste principal·e de votre morceau. Il vous faudra écrire son nom de façon identique pour chaque morceau concerné.
  • Artistes en featuring : tout·e autre artiste présent sur le morceau. N’écrivez pas le noms des artistes en featuring dans le champ de l’artiste principal·e.
  • Compositeur·ice : la principale personne ayant écrit ou contribué la musique du morceau
  • Distributeur·ice : Le/la distributeur·ice représentant le/la compositeur·ice. Entrez à nouveau le nom du/de la compositeur·ice s’il n’existe pas de distributeur·ice
  • Producteur·ice : le/la ou les producteurs·ices à créditer sur le morceau
  • Contributeurs·ices : toute personne ayant travaillé sur ce morceau qui devrait être crédité
  • ISRC : L’identifiant unique qui donne à votre morceau son empreinte digitale numérique. Si vous ne possédez pas d’ISRC pour votre release, LANDR vous en fournira un gratuitement.
  • Contenu explicite: Cette mention indique si le morceau contient du contenu explicite, en référence aux consignes LANDR
  • Langue des paroles : la langue utilisées pour les paroles chantées
  • Distributeur·ice des paroles : le/la distributeur·ice représentant le/la/les contributeur·ice·s des paroles
  • Propriétaire des compositions : Le/la propriétaire des droits de la composition
  • Année de composition : L’année au cours de laquelle le morceau a été composé
  • Propriétaire de l’Enregistrement Maître
  • Année de l’enregistrement : l’année où l’enregistrement a eu lieu
  • Langue de distribution du release : La langue du release lui-même. Même si vous avez l’intention de distribuer votre release dans un pays ou territoire différent, la langue du release doit correspondre à la langue des métadonnées que vous inscrivez.

Cette liste peut sembler excessive à première vue, mais il vaut réellement la peine d’y ajouter autant d’informations que possible.

4 erreurs à éviter en matière de métadonnées

Les métadonnées sont la façon dont les services de streaming contrôlent la qualité de ce qui est présent sur leurs plateformes.

Ceci signifie que si quelque-chose ne semble pas tout à fait adéquat, votre release pourrait ne pas être distribué.

Des métadonnées qui ne conviennent pas aux exigences demandées pourraient empêcher votre release de voir le jour sur les différentes plateformes de streaming.

Des métadonnées qui ne conviennent pas aux exigences demandées pourraient empêcher votre release de voir le jour sur les différentes plateformes de streaming.

Voici 4 étapes nécessaires pour vous assurer que vos métadonnées n’engendrent pas de problèmes avec votre release.

1. Vérifiez à plusieurs reprises votre grammaire et le formattage du texte

Assurez-vous de toujours écrire vos noms de morceaux et vos noms d’artiste correctement et avec constance.

Il vous faudra faire preuve de constance à chaque fois que vous créditez un nom d’artiste, qu’il s’agisse de vous-même ou de toute autre artiste impliqué·e.

Même si vous inscrivez plusieurs fois certains des noms, ne les abrégez jamais et n’y ajoutez jamais de ponctuation.

S’il vous faut ajouter un·e artiste ou contributeur·ice additionnnel·le, vous pourrez utiliser l’icône “+” pour créer un champ additionnel dans le formulaire de métadonnées.

Il est important de ne pas combiner différents noms d’artistes, comme dans le cas de “Toots & The Maytals”, à moins que vous ne vouliez que votre release n’apparaisse sur un profil d’artiste dédié et séparé de votre profil individuel sur les plateformes digitales.

N’ajoutez pas différents·es contributeurs·ices en tant que liste au sein d’un champ unique.

2. Inscrivez la bonne langue pour le release

Le champ de la langue du release indique la langue et par conséquent le type d’alphabet utilisé par votre releae.

Même si la langue des paroles est différente, utilisez ce champ pour indiquer le langue des différentes métadonnées que vous avez ajouté.

3. N’essayez pas de manipuler le système

Des métadonnées qui ne conviennent pas aux exigences demandées pourraient empêcher votre release de voir le jour sur les différentes plateformes de streaming.

Des métadonnées qui ne conviennent pas aux exigences demandées pourraient empêcher votre release de voir le jour sur les différentes plateformes de streaming.

Abordez les métadonnées au premier degré.

N’inscrivez pas d’informations inexactes au sujet de votre genre ou sous-genre musical par souci d’ironie ou d’humour. Ceci risque de confondre les auditeurs·ices et les algorithmes.

4. Prêtez attention à votre jaquette

La jaquette de votre album doit absolument être en adéquation avec les métadonnées inscrites pour un release donné. Il vous faudra donc donner le même niveau d’attention au détail pour la jaquette que pour le restes des informations fournies.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2019/06/Metadata-101-Why-Metadata-Matters-for-Your-Release_albumart.jpg

Lorsque les plateformes de streaming disent ne pas tolérer les liens, le référencement de vos noms employés sur les réseaux sociaux ou un excès de texte sur une jaquette, elles le pensent à 200%.

Chercher à engendrer du trafic hors des plateformes de streaming elles-mêmes atténue l’aura qualitative de ceux-ci et c’est donc une stratégie qui ne passera jamais auprès de celles-ci.

Inscrire des informations précises, claires et constantes bénéficiera largement à votre musique sur la durée.

Inscrire des informations précises, claires et constantes bénéficiera largement à votre musique sur la durée.

Souvenez-vous que ces plateformes payent d’immenses frais pour garder les meilleurs artistes au sein de leurs catalogues. Si vous souhaitez que votre contenu soit présent aux côtés des plus grands noms de l’industrie musicale, il vous faudra respecter les règles de ces plateformes.

Distribution métaphysique

Les métadonnées de vos morceaux jouent un rôle central pour en faire des produits culturels de qualité.

Aborder celles-ci correctement est crucial pour les transmettres aux bons publics.

Maintenant que vous connaissez les impératifs détaillés pour les métadonnées sur LANDR, vous voilà prêt·e à distribuer votre premier release !

Unlimited mastering &amp; distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! <a href="https://join.landr.com/landr-studio/?utm_campaign=acquisition_platform_en_us_studio-generic-new-blog-ad&amp;utm_medium=organic_post&amp;utm_source=blog&amp;utm_content=left-hand-generic-ad&amp;utm_term=general">Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.</a>

Unlimited mastering & distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.

LANDR

Various contributors from the LANDR team of music mentors.

@LANDR

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages