LANDR BLOG

BeatmakingEnregistrementMixage et masteringVidéo

Comment obtenir clarté et puissance dans vos kicks et basses grâce à l’EQing

Façonnez votre son avec plus de 30 plugins de synthés, d`instruments et d`effets. Essayez les plugins LANDR .

Nous aimerions tous pouvoir mixer les kicks et les basses à la perfection. Vous rêvez peut-être vous aussi de basses délicieuses qui feront vrombir vos enceintes de plaisir ?

Doser vos kicks et vos basses n’est pas chose aisée. Des basses déséquilibrées sont l’un des signes les plus évidents qu’un morceau a été mixé par un ingénieur inexpérimenté.

Ceci-dit, avec quelques connaissances, apprendre à mixer les kicks et les basses correctement est moins difficile qu’il n’y paraît.

Dans cet article, je vous montrerai certaines des meilleurs façon de traiter les kicks et les basses pour obtenir les basses fréquences que vous cherchez.

Avant de commencer, veuillez noter que les fréquences mentionnées dans l’article sont avant tout des références pour vous lancer. Ne reproduisez pas quelque-chose uniquement parce qu’on vous l’a demandé, ou parce que “c’est comme ça qu’il faut faire”. Utilisez les informations de cet article pour trouver les paramètres d’EQ qui conviendront pour vos morceaux et leurs spécificités.

N’oubliez-pas : vos oreilles sont vos alliées les plus fidèles lors de chaque décision de mixage.

Apprenez à connaître votre environnement d’écoute

muddy listening environment

Ne sous-estimez pas les effets de votre environnement d’écoute.

Les moniteurs que vous choisissez sont définitivement importants. Cependant, même avec les meilleurs hauts-parleurs du monde, un pièce mal équilibrée peut donner une mauvaise tournure à un bon mix.

Il se peut que vous pensiez être en train de perfectionner un mix pour finalement vous rendre compte que vous vous êtes royalement trompé.e une fois dans un environnement d’écoute différent.

Il se peut que vous pensiez être en train de perfectionner un mix pour finalement vous rendre compte que vous vous êtes royalement trompé.e une fois dans un environnement d’écoute différent.

C’est pour cette raison que les studios font des largesses sur le traitement acoustique des pièces. Le plus la réponse d’une pièce est “neutre”, le plus facile il est en effet d’obtenir un mix qui possède un bon son dans tous les contextes d’écoute possibles.

Ceci est particulièrement vrai pour les basses fréquences, notamment les kicks et les basses.

Jauger les basses

Que se passe-t-il si vous n’avez pas d’environnement d’écoute parfaitement neutre à disposition?

Bonne nouvelle : ce n’est vraiment pas la fin du monde.

Faites un effort pour mieux comprendre la manière dont se comporte le son dans votre espace de travail et vous serez capables d’obtenir les basses fréquences que vous recherchez.

Pour adéquatement juger les basses d’une pièce non-traitée, vous devrez :

  • Référencer votre mix aussi souvent que possible : référencer différents morceaux dans différents environnements vous aidera à avoir une idée des principaux défauts de votre pièce.
  • Utiliser un bon casque ouvert pour jauger les basses : si vous savez que votre pièce possède un biais acoustique, une bon casque peut faire des miracles pour vous aider à prendre des décisions de mixage.
  • Apprendre à identifier les fourchettes de fréquences : si vous avez une bonne idée des fréquences à problème, vous saurez sur quoi porter votre attention lorsque que vous procéderez au modelage de leur EQ.

À ce sujet… L’EQ, parlons-en !

Comment procéder au EQing des Kick et des Basses

Filtres passe-hauts

Lorsque vous commencez à mixer en utilisant l’EQ, il peut vous sembler que simplement booster les basses fréquences permettrait d’obtenir les basses profondes que vous cherchez.

En réalité, trop d’énergie dans les basses au niveau de votre mix peut affaiblir votre morceau. Voici pourquoi :

Tous les systèmes de son possèdent une limite quant à la fréquence minimale atteignable. S’il existe beaucoup d’informations soniques à une fréquence plus basse que celle que vos hauts-parleurs peuvent reproduire, ils peineront (et échoueront) à les restituer.

Ceci conduira vos hauts-parleurs à se comporter inefficacement. Les effets de cette inefficience impacteront l’ensemble du spectre de fréquence, entraînant toute une série de problèmes.

Pour éviter ceci, il vous faudra contrôler vos basses fréquences.

Placez un EQ avec un spectrogramme sur vos pistes de kick et de basse. Si beaucoup d’activité a lieu dans les plus basses fréquences, votre mix est probablement à la peine.

Quasiment aucun haut-parleur ne parvient à reproduire les sons au-dessous de 20-30 Hz. Pour vous débarrasser de ces infra-infra-basses, utilisez un filtre passe-haut chirurgical pour les effacer.

Voici un filtre passe-haut de 48 db/octave sur une piste de basse :

48 db/octave high-pass at 30 Hz

Fermez les yeux et déplacez le filtre vers le haut jusqu’à ce que vous commenciez à entendre un impact négatif sur le son.

La quantité de basses fréquences que vous pouvez couper sans atténuer la puissance des basses risque de vous surprendre !

Fermez les yeux et déplacez le filtre vers le haut jusqu’à ce que vous commenciez à entendre un impact négatif sur le son. La quantité de basses fréquences que vous pourrez couper sans atténuer la puissance des basses risque de vous surprendre !

Faire du ménage

Procéder à l’EQing d’un morceau est comme assembler un puzzle : tout est relation et complémentarité. Il vous faudra souvent déplacer des éléments pour faire de la place à d’autres.

Si vous voulez un kick percutant, il vous faudra faire de la place pour celui-ci dans le mix.

Même chose pour vos lignes de basses. Si votre mix ne possède pas de place pour celles-ci, vous n’obtiendrez jamais le son musclé dont vous rêvez.

Vos pistes peuvent parfois sembler parfaites individuellement, mais combinées, elles semblent perdues et floues.

Pour gérer ceci, il vous faudra procéder à du sculptage de précision.

Investiguez les zones problématiques. Si le ressenti général est “boueux”, la congestion provient sans-doute du bas des fréquences moyennes: 200-500 Hz.

Typiquement, vous voudrez laisser une bonne quantité de ces fréquences disponible pour les instruments occupant le midrange.

Les guitares, certaines tonalités synthétiques et même les vocales tiennent beaucoup de leur puissance du bas des moyennes fréquences.

Ceci signifie que selon ce avec quoi vous commencez, il vous faudra peut-être ôter une partie de ces fréquences de vos kicks et/ou de vos basses.

Dans cet exemple, nous nettoyons un peu du flou autour des 200 Hz d’un kick :

Cutting low-mids at 200 Hz

Vous voudrez également vous assurer que vos instruments spécialisés dans les basses prennent réellement le contrôle de ces fréquences. En effet, les fréquences fondamentales des kicks et des basses se situent au bas de l’échelle hertzienne.

L’énergie des basses fréquences pour les instruments spécialistes du midrange est moins essentielle voire plus à même de contribuer à un vrombissement excessif qui peut noyer votre morceau.

Atténuer cet intervalle sur les autres instruments donnera à vos kicks et vos basses la place dont ils ont besoin pour vivre sans entraves !

Basses et au-delà

Les basses fréquences sont la fondation d’un bon kick et de bonnes lignes de basses, mais ne contribuent pas seules à l’impact de ces éléments.

Les kicks et basses “puissantes” et “percutantes” possèdent souvent des informations à d’autres niveaux que les plus basses fréquences.

Les kicks et basses “puissantes” et “percutantes” possèdent souvent des informations à d’autres niveaux que les plus basses fréquences.

Par exemple, la “pointe” d’un kick qui donne le sentiment d’attaque se situe fréquemment dans les fréquences moyennes. Si vous ne prenez pas ces fréquences en compte lorsque vous procédez à l’EQing, il se peut que vos kicks ne semblent jamais assez présents dans vos mix.

J’ai ici ajouté 6 dB autour de 2 kHz pour faire ressortir le mordant du kick :

2kHz boost

De façon similaire, beaucoup de basses ont besoin d’une accentuation des fréquences aiguës pour qu’en ressortent l’attaque et les articulations.

Expérimentez avec l’EQ au-delà des basses pour découvrir quelles fréquences donneront vie à votre kick et votre basse.

Ronronner de plaisir

L’EQing des kicks et des basses est l’une des facettes les plus exigeantes du mixage d’un morceau.

Avec un peu d’aide et d’expérience, vous pouvez apprendre à le faire correctement.

Essayez ces conseils d’EQing sur votre prochain morceau. Il se peut bien que des basses fréquences plus précises et puissantes en résultent !

Marc

Curiosité insatiable & maladresse incurable. Live/Tourne-Disque. Rédacteur du blog LANDR en français. SoundCloud Facebook Instagram

@Marc

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR