LANDR BLOG

InspirationMixage et mastering

Derrière la console: 10 ingénieurs de son qui changent la donne

Derrière la console: 10 ingénieurs de son qui changent la donne

Mastering et distribution illimités, 1 200 samples libres de droits, plus de 30 plugins et plus! Obtenez tout ce que LANDR a à offrir avec LANDR Studio.

Quand on parle de boulots techniques dans le domaine de l’audio, les femmes doivent souvent travailler deux fois plus fort.

Pas parce qu’elles sont moins capables. Plutôt, le ‘boy’s club’ de la production audio met souvent leur talent en doute.

D’un point de vue historique, les filles ont été empêchées ou découragées d’exercer des jobs techniques dans le champ des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM – science, technology, engineering and mathematics). Quand elles y parviennent, on leur demande souvent un standard plus élevé et on s’attend à ce qu’elles prouvent leur valeur continuellement.

Cependant, les rôles changent. Comment continuons-nous à corriger ce débalancement – et à donner du crédit lorsque le crédit est dû?

Faites la connaissance de femmes qui font un travail exceptionnel – elles existent et elles font un boulot de l’enfer dans tous les genres. Donnez le crédit au travail de femmes qui travaillent à la fois en avant et à l’arrière-scène dans la production audio. Traitez vos collègues féminines de l’industrie audio avec respect – créez un environnement collégial. Ceci inspirera une nouvelle génération de filles à s’inscrire dans les programmes d’ingénierie audio et à fabriquer les hits de demain.

Faites la connaissances des femmes visionnaires qui sont derrière le son de Jay-Z, Prince, Aphex Twin, Brian Eno, Jamie xx, Pearl Jam, Sia, Timbaland et plus.

1. WondaGurl


Ebony Oshunrinde, a.k.a  WondaGurl, est une beatmaker et productrice de Brampton, Ontario.

Un vidéo de Timbaland en studio a inspiré Ebony, âgée de neuf ans à l’époque, à s’enseigner elle-même comment produire. Après avoir remporté Battle of the Beat Makers à l’âge de 16 ans, elle a envoyé un beat à Travis Scott. Peu après, le rapper l’appelait pour lui dire que sa production allait se retrouver sur le prochain album de Jay-Z. WonderGurl devint ainsi une des plus jeunes femmes à obtenir des crédits de production sur un album hip-hop certifié platine – Magna Carta:Holy Grail de Jay-Z.

Depuis, elle ne s’est pas assise sur ses lauriers. Elle fait partie de l’équipe qui a concocté “Bitch Better Have My Money” de Rihanna, une des meilleures pistes de 2015. Elle a produit deux des albums de Travis Scott: Rodeo et Birds in the Trap Sing McKnight. Elle a also fait “Money Money” de SonReal et “Odd Future” de Jahkoy.

2. Susan Rogers

Le premier gig d’ingénierie de son de Susan Rogers était avec nul autre que Prince, en 1983. Après qu’il soit revenu de tournée, Rodgers a réparé l’enregistreuse à ruban de Prince et a mis sur pied son studio. Le reste appartient à l’histoire. Elle a travaillé sur Purple Rain, Around the World in a Day, Sign’O’The Times, The Black Album et plusieurs autres.

Rodgers a travaillé comme ingénieur, mixeur et productrice pour d’autres artistes tels les Jacksons, Barenaked Ladies, Laurie Anderson, David Byrne, Violent Femmes et beaucoup d’autres.

Récemment, elle a accompli son rêve de devenir une scientifique. Rodgers a obtenu son Doctorat en cognition musicale et psychoacoustique de l’Université McGill, lequel explorait le sujet de la mémoire auditive. Elle enseigne maintenant et elle dirige le Laboratoire de perception et de cognition musicale de Berklee.

3. Mandy Parnell

Mandy Parnell est une ingénieure en mastering britannique qui reçoit la visite des Chemical Brothers, de Max Richter et de Brian Eno, lorsque ceux-ci veulent la touche de finition sur leurs albums.

Parnell ne l’a pas eue facile pour se rendre où elle est. Après s’être sauvée de la maison à un jeune âge, elle a vécu dans la rue durant un moment. Un jour, un ami l’amena à son lieu de travail: le studio de Richard Branson The Manor à Oxford. Ce fut le déclic, et elle voulut être derrière la console pour le reste de sa vie.

Ses crédits sont tout à fait impressionnants: Syro de Aphex Twin, In Colour de Jamie xx, Vulnicura de Björk, Love Streams de Tim Hecker, Metals de Feist, Drums Between the Bells de Brian Eno, Coexist de The xx, et bien plus. Parnell dirige son propre studio de mastering, Black Saloon Studios.

4. Shani Gandhi

Shani Gandhi est née à Singapour et a été élevée en Australie. Quand elle a entendu parler de l’ingénierie de son comme domaine, ce fut le déclic. «Je peux prendre mon passe-temps et mon background scientifique et mettre tout cela ensemble», a t-elle relaté au journal The Tennessean. Elle est diplômée du Collège Ithaca en Performance et Technologie de l’enregistrement sonore.

Jetez un oeil aux crédits d’ingénieurs de son d’artistes actuels de bluegrass et d’Americana, et vous trouverez vraisemblablement le nom de Shandi Gandhi. Ces crédits figurent chez des artistes tels Alison Krauss et Parker Millsap, tout aussi bien que sur plusieurs albums de Sarah Jarosz. Gandhi a aussi mixé le hit single “Peter Pan” de Kelsea Ballerini.

Le travail de Gandhi a été mis en nomination pour ‘Best Engineered Album’ aux Grammys de 2017 pour l’album de Sarah Jarosz Undercurrent. Blackstar de David Bowie et Hit N Run Phase Two de Prince étaient aussi en nomination dans la même catégorie.

5. Karrie Keyes

Karrie Keyes est l’ingénieure des moniteurs de Pearl Jam depuis deux décennies et demie. Qu’est-ce qu’un ingénieur de moniteurs? C’est la personne qui ajuste le son dans les moniteurs du groupe lors des performances live.

Durant ces années, Keyes a adapté le design du système de monitoring pour faire en sorte que le groupe entende exactement ce qu’il veut.

Adolescente, Keyes était une fan punk qui a assisté à nombre de spectacles. C’est à un spectacle de Black Flag qu’elle fit la rencontre d’un ingénieur de son qui la brancha avec un gig.

Les déplacements incessants et sa passion pour le son sont ce qui la motivent à continuer. Ce qu’elle retient? «Tout le monde a eu un mentor, un professeur, un guide» a t-elle relaté à NPR. Keyes a co-fondé récemment Sound Girls, une organisation qui aide à former et à supporter les femmes dans le domaine de la production audio.

6. Melbeatz

La productrice allemande Melanie Wilhelm, a.k.a. Melbeatz, a émergé sur la scène graffiti du Berlin des années ‘80 et ‘90. Son amour de la musique lui est venu en écoutant des mixtapes de Grandmaster Flash et en faisant du crate digging lors de ses voyages aux États-Unis. De sa rencontre avec le rappeur Kool Savas lui est venu le goût des samplers hardware.

Ses beats se sont retrouvés sur les albums de Shadow, Fuat et Kool Savas – tous des classiques du rap allemand. En 2004, elle a fait l’album Rapper’s Delight. Il mettait en vedette un mélange de rappeurs allemands et américains tels Mobb Deep, Ol’ Dirty Bastard et Tha Liks. Il incluait aussi la piste “Oh Oh”, où un jeune Kanye West rappe sur ses beats.

Son conseil? «Tout ce que vous pouvez faire est produire, produire, produire. Si vous voulez vraiment faire partie de la scène, alors vous réussirez à un moment donné», a t-elle dit à Broadly.

7. Crystal Caines

Crystal Caines est la productrice de Harlem derrière les hits des débuts de A$AP Ferg. Les deux ont établi une connexion à un niveau profond, et ont inversé la dynamique habituelle chanteuse/producteur masculin. Elle a réalisé l’ingénierie de “Work” du mixtape Lords Never Worry de A$AP Mob et “Shabba” de Trap Lord de Ferg.

Caines a produit des pistes pour T.I, Wale, B.O.B. et Maino avec son trio de production The Understudy.

Crystal Caines travaille présentement sur ses propres pistes, sort des albums et collabore avec des collègues telles Trakgirl et WondaGurl.

Sa vision? «Je mets le focus sur créer du nouveau et non du vieux… Je veux faire avancer la culture vers l’avant en étant qui je suis», a t-elle dit à  HipHopDX.

8. Marcella Araica

Marcella Araica fait partie de l’équipe triée sur le volet de producteurs, mixeurs et ingénieurs avec qui Timbaland travaille régulièrement.

Elle a travaillé avec Missy Elliott, The Notorious B.I.G., the Pussycat Dolls, Nelly Furtado, Britney Spears et beaucoup d’autres.

Araica a étudié l’ingénierie audio en Floride, avant d’être stagiaire au Hit Factory à Miami et de gravir les échelons jusqu’à devenir assistante ingénieur. Faire la rencontre de Missy Elliott et Timbaland lui a ouvert les portes. L’ingénieur et mixeur Demacio ‘Demo’ Castelleon a pris Araica sous son aile et est devenu son mentor.

Araica a dit à Sound on Sound: «L’enregistrement est un art à part entière, mais le mixage est mon point fort. Quand j’étais stagiaire, je me faufilais dans les studios quand ils n’étaient pas utilisés et j’élaborais tout ce que je pouvais, et je faisais juste pratiquer, pratiquer et pratiquer. Ensuite, je retournais à ma voiture, j’écoutais et j’apprenais de cela.» Prenez des notes!

9. Trina Shoemaker

Trina Shoemaker est une ingénieure de son, productrice d’albums et ingénieure de mixage qui a déjà trois Grammy Awards sur son cv.

Après être devenue l’apprentie de Daniel Lanois (pensez U2 et Brian Eno), elle obtint son premier Grammy en 1998 pour ‘Best Engineered Album’ pour The Globe Sessions de Sheryl Crow.

À partir de là, Shoemaker a travaillé de près avec Sheryl Crow, en mixant et réalisant l’enregistrement de pratiquement toute sa discographie. Elle a aussi produit et réalisé l’enregistrement de plusieurs albums de Queens of the Stone Age, aussi bien que pour ceux de Shakira, Joe Cocker, Nanci Griffith et bien d’autres.

10. Emily Lazar

Quand on parle de prix Grammy, Lazar a pavé la voie pour les femmes en mastering. Elle a été la première femme ingénieure de mastering mise en nomination pour:

  • Album de l’année en 2012 pour Wasting Light des Foo Fighters
  • Enregistrement de l’année en 2015 pour Chandelier de Sia
  • Meilleur enregistrement d’album en 2016 pour Recreational Love de The Bird And The Bee

Lazar est propriétaire et dirige un studio de mastering à New York, appelé The Lodge. Elle a travaillé sur plus de 2000 albums, avec des noms tels David Bowie, Sonic Youth, Coldplay, Madonna, Lou Reed, Sia et plusieurs d’autres.

Lorsqu’elle n’est pas occupée à faire sonner au max des albums top, elle donne des conférences dans des collèges pour inspirer beaucoup de jeunes gens, spécialement des femmes, à entreprendre une carrière du côté technique de la musique.

Les rôles changent

Il est assez évident qu’il y a énormément de femmes dans la musique qui sont inspirantes sur le devant de la scène. Mais on entend moins parler des femmes qui font le boulot technique à l’arrière-scène.

Changer le monde de la production audio et de l’ingénierie du son dominé par les hommes débute par la mise en valeur du travail incroyable que les femmes réalisent dans ces domaines à chaque jour. Ces femmes donnent des exemples à prendre comme modèles pour la prochaine génération de filles. Cela leur montre que cela peut aussi être toi.

Le message est clair: les femmes ont contribué à ce domaine à la fois devant et derrière les consoles de mixage. Nous voulons en entendre plus de leur part!

Mastering et distribution illimités, 1 200 samples libres de droits, plus de 30 plugins et plus! Obtenez tout ce que LANDR a à offrir avec LANDR Studio.

Virginie Hamel

Virginie Hamel est chanteuse de jazz professionnelle et professeure de chant. Elle travaille également comme rédactrice, traductrice et transcriptrice.

@Virginie Hamel

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages