LANDR BLOG

Distribution musicaleMatériel de musiquePromotion musicale

Comment Écrire une Bio Musicale Qui Sort Du Lot

Comment Écrire une Bio Musicale Qui Sort Du Lot

Mastering et distribution illimités, 1 200 samples libres de droits, plus de 30 plugins et plus! Obtenez tout ce que LANDR a à offrir avec LANDR Studio.

Un guide pour écrire, pas à pas, une biographie de musicien.

Rédiger une biographie d’artiste est un des exercices les plus difficiles qui soit. C’est déjà dur d’écrire tout court, mais alors écrire à propos de soi…

Mais ta bio musicale est une des parties les plus importantes de ton dossier de presse. À partir du moment où tu publies de la musique, il te faut un plan promo béton, et c’est là où le fait d’avoir une bonne bio prend de tout son sens.

Ta bio est un élément essentiel dans la mise en valeur de ta musique. Une bonne bio intrigue et donne envie aux gens d’écouter ta musique, surtout si tu n’es pas encore très connu. Ça peut, d’ailleurs, amener du monde à tes concerts.

Il te faut un petit descriptif pour tous tes réseaux sociaux, pour démarcher les concerts et festivals parce que les gens ont envie de connaître les histoires et le contexte derrière une musique.

Donc voici ton petit guide qui t’aidera à écrire, pas à pas, la meilleure biographie d’artiste qui soit avec des conseils venant de professionnels aguerris.

1. Prends des Notes

Ouvre un document vierge sur ton ordi, écris toutes les infos basiques te concernant et tout ce que tu considères comme des étapes clé dans ta carrière musicale. En abrégé, c’est correct !

Tu as besoin d’aide ? Réponds à ces questions :

  • Où es-tu basé ?
  • Quand as-tu commencé à faire et à publier de la musique et/ou faire des concerts?
  • Quel a été l’élément déclencheur qui t’a fait commencer la musique ?
  • À quel genre musical les gens peuvent-ils s’attendre?
  • Comment décrirais-tu ton son ? Sois précis
  • Quelles sont tes influences?
  • Qu’as-tu publié jusqu’à présent ? (EPs, albums, mixes, remixes, etc.)
  • Quels ont été tes concerts les plus marquants ?
  • Sur quoi planches-tu en ce moment (tournée, enregistrement, collaboration, etc.)?
  • Dans quels projets es-tu impliqué (un show radio, l’organisation d’un événement, etc.)?

2. Démarre Simplement

Une fois que tu as rempli tous les éléments de cette liste, tu es prêt à te lancer dans l’écriture.

Commence par étoffer les notes que tu as prises en les transformant en phrases. Écris à la troisième personne (“Lui/Elle/Ils” au lieu de “Je”). Commence avec un ton factuel et neutre.

Évite les phrases subjectives comme : extrêmement influent, encensé par la critique, terriblement talentueux, etc. Laisse ça aux journalistes et aux fans.

Dans la phase de révision, rends ta bio plus littéraire. Réfléchis à comment les phrases s’enchaînent les unes aux autres. Lis le tout à haute voix pour voir comment ça sonne, ça te dira si ça se lit bien ou pas.

Écris tout ce que tu dois écrire et ensuite modifie sans états d’âme. Élimine la moitié du contenu.

Si tu n’arrives même pas à commencer, demande à quelqu’un de te l’écrire ou de t’aider dans la rédaction. Évidemment, il vaut mieux choisir quelqu’un qui a de l’expérience dans l’écriture. Exige de lui une ébauche et récompense-le si nécessaire.

3. Corrige et Mets-y du Style

La Structure, c’est la Clé

Divise ton texte en deux ou trois paragraphes faciles à lire.

Le premier paragraphe est le plus important. Il se peut que les journalistes ne copient-collent que ce passage pour écrire leurs articles. Ça doit donner un bon aperçu de qui tu es en tant qu’artiste, quel genre de musique tu joues et quelles sont tes grandes réalisations (spectacles, publications, collaborations).

Rentre plus dans le détail avec le second paragraphe. Dévoiles-en un peu plus sur ton bagage musical sans aller trop loin non plus : “Sandra est tombée dans la musique à 5 ans, quand elle a entendu les Beatles pour la première fois…” Ça tu peux t’en passer !

Le dernier paragraphe doit traiter des projets sur lesquels tu travailles en ce moment.

Une fois que tu as ça, réécris ta bio en trois versions :

  1. La version “Tweet” (Une phrase ou deux)
  2. La version courte en un paragraphe (150 à 200 mots)
  3. La version longue composée de 3 paragraphes (maxi 300 à 400 mots)

Fais-le avec Style

Évite de trop enjoliver ou de modifier la vérité. Même si tu n’es pas un artiste qui tourne à l’international, trouve les petits trucs qui te rendent spécial et concentre-toi dessus. Pas besoin d’avoir gagné un Grammy Award pour rédiger une biographie intéressante.

Ne balance pas trop de noms non plus. Tu as fait la première partie d’artistes connus ou tu as joué avec eux ? Mentionne un ou deux d’entre eux, uniquement les plus importants, qui se rapprochent le plus de ton style. Encore mieux : essaie de décrire ton univers musical sans avoir recours à d’autres artistes.

Petit conseil : Entraîne-toi à devenir précis dans ta façon de décrire la musique et le son en général en lisant la presse musicale spécialisée, avec par exemple The Quietus, The Wire ou le livre How to Write About Music. Tu peux aussi lire des descriptions d’album sur les magasins en ligne comme Beatport, Hardwax, Bleep ou Boomkat. Tu es fan de musique de toute façon, donc pourquoi pas ?

Demande à des potes rédacteurs de vérifier l’orthographe et de corriger ta bio. Et relis-toi encore!

Si ça fait sens par rapport à ton style de musique et la scène dans laquelle tu évolues, tu peux saupoudrer le tout d’une touche d’humour. Si ça ne colle pas avec ta musique, abstiens-toi.

Vise l’International

Pense à traduire ta biographie dans une ou deux autres langues par des gens pour qui c’est la langue maternelle ou par des traducteurs professionnels. Un bagage en musique peut être une bonne chose car les genres musicaux ont tous leurs petites bizarreries que les traducteurs ne saisissent pas forcément. Choisis-le bien !

Considère le public et les pays que ta musique peut atteindre. Si tu publies avec LANDR, jette un oeil à ton tableau de bord pour voir où ta musique est le plus écoutée. Traduis ta bio dans la langue des trois pays en tête.

Garde-la à jour

N’oublie surtout pas de mettre souvent à jour ta bio, penche toi là-dessus à peu près tous les mois, si tu peux. Modifie-la en narrant les nouveaux accomplissements, sorties, spectacles et projets.

4. Des Conseils venant de Personnes qui Lisent des Centaines de Bios d’Artiste

On a demandé à des professionnels de l’industrie de nous donner leurs meilleurs trucs pour écrire des bios. Sors le carnet et prends des notes !

Patti Schmidt, curatrice de festival et personnalité radio

Patti Schmidt est curatrice pour le festival MUTEK, reconnu dans le monde entier. Elle rédige la plupart des bios sur leur site internet. Elle a aussi une vingtaines d’années d’expérience dans l’écriture pour la radio : tout ce qui va du petit résumé aux profils d’artiste de 10 pages.

À FAIRE

Lorsque je lis des biographies d’artiste, je recherche toujours l’aspect conceptualisation de l’artiste. J’aime bien quand il y a un peu de background : Où as-tu débuté ? Quel a été le véritable point d’entrée dans le processus de création ou de production ?

Pense d’abord à ton public : à qui la bio est-elle destinée ? Réalise plusieurs versions pour différents types de public : pour le public qui fréquente tes réseaux sociaux, pour démarcher les festivals et pour la presse.

Pense à l’expérience que tu offres en tant qu’artiste. La bio devrait pouvoir rendre les gens excités à l’idée d’aller voir tes spectacles.

J’essaie toujours d’intéresser quelqu’un à quelque chose sans qu’il sache qu’il aurait pu aimer. Alors je recherche toujours cette pépite, ce petit truc qui illustre ce qui est intéressant ou touchant à propos d’un artiste. Je veux que les gens puissent le ressentir.

Décris ton esthétique avec le souci de la précision en mettant en avant ce qui est unique à propos de toi.

En matière de musique, tu dois essayer de créer des points d’entrée, surtout si tu travailles sur des choses expérimentales. C’est le point houleux du débat parce que beaucoup d’artistes pensent que leur art doit pouvoir se suffire à lui-même, mais moi ça ne m’aide pas beaucoup ! Mon business a toujours été de transmettre. Il ne s’agit pas de vulgariser le travail mais de créer des points d’accès.

À NE PAS FAIRE

Évite de déballer une liste de tes sorties et de leurs critiques. La biographie ne doit pas s’apparenter à une série de chroniques d’album ou à une liste. Mentionner le travail enregistré peut être utile pour la compréhension mais c’est un élément à utiliser judicieusement.

Abstiens-toi d’établir des comparaisons avec d’autres artistes. Considère-toi comme un artiste unique et à part entière.

Évite les phrases passives. Utilise la voix active où le sujet de ta phrase accomplit l’action. Par exemple :

  • Voix passive: Les frontières ont été déplacées par la musique d’Aurora Halal, qui captive dans une quête audacieuse à la fois expérimentale et intimiste.
  • Voix active: La musique d’Aurora Halal repousse les frontières et captive dans une quête audacieuse à la fois expérimentale et intimiste.

Évite les formules passe-partout pour le genre musical. “Musique électronique” est bien trop large. Même “techno” ne sonne pas assez spécifique. Est-ce que c’est hypnotique, atmosphérique, sombre ou inspiré par le son de Detroit des années 90 ?

CHRISTINE KAKAIRE — journaliste musical et éditrice

Christine Kakaire est une journaliste musical, éditrice, rédactrice, curatrice et animatrice radio. Elle écrit pour les grands noms du journalisme musical : Pitchfork, Resident Advisor, Red Bull Music Academy, Boiler Room, Ableton, Google Play, Berlin Community Radio et Electronic Beats.

À FAIRE

Plus c’est court, mieux c’est. À moins que tu fasses de la musique depuis plusieurs décennies et là tu peux t’accorder plus de matière, mais si ce n’est pas le cas, 300 mots c’est plus que suffisant.

Mentionne les 4 à 5 accomplissements dont tu es le plus fier.

Inclus des descriptions de ta musique et sonorités dans tes propres mots/langage naturel. Cela donnera à ta bio un caractère plus personnel.

Si quelqu’un lit ta bio en entier, c’est parce qu’il a déjà un intérêt à ton égard, laisse la musique se vendre à ta place.

C’est un bout de texte destiné aux médias, aux bookers et aux promoteurs. Les journalistes copieront et colleront juste les deux premiers paragraphes… alors étoffe le premier paragraphe avec une courte vue d’ensemble de tes trucs récents et parle de la partie historique et développement plus tard.

Si tu écris ça toi-même, demande à une autre personne de relire avant de publier.

Si ta bio est écrite dans une langue qui n’est pas ta langue maternelle, demande à un locuteur natif de vérifier la grammaire.

Et toujours : VÉRIFIER L’ORTHOGRAPHE !

À NE PAS FAIRE

Si ça fait longtemps que tu es actif en tant qu’artiste, pas besoin d’inclure tous les concerts, remixes, morceaux, sorties de ta carrière entière. Une bio doit mettre en lumière les moments marquants, il ne s’agit pas de recréer une version longue de ton profil Discogs.

Bien sûr, ta bio doit sonner positive mais évite d’y glisser trop de superlatifs. La substance l’emporte toujours sur le style. Si tu n’es pas sûr, il est préférable de ne pas trop édulcorer.

Ne commence pas ton intro par “L’amour de Pierre pour la musique a démarré lorsqu’il a entendu le groupe X à la radio pour la première fois…” 99% des bios démarrent de cette façon.

Évite de déballer une longue liste de noms, salles de concert au milieu de tes phrases. La plupart des tes lecteurs vont décrocher au 4ème ou 5ème nom alors n’inclus que les plus pertinents.

N’oublie jamais de vérifier les fautes. Vérifie plusieurs fois que tous les noms propres (noms des personnes, les labels, les magazines etc.) soient correctement écrits et orthographiés.

Christopher Cargnello, auteur-compositeur

Christopher Cargnello est un auteur-compositeur et multi-instrumentiste. Il a tourné dans le monde entier, écrit de la musique pour la télévision et a été en tête des charts Québécois avec son groupe Skinny Bros. Il a été engagé pour écrire plusieurs bios pour d’autres artistes.

À FAIRE

Concentre-toi sur tes grandes réalisations plus que sur ton histoire personnelle.

Apprends (et utilise) le jargon approprié. Ça ne le fait pas quand un musicien n’utilise pas correctement ces termes dans sa bio. Comme il est bizarre de lire qu’un artiste émergent “a joué avec” un gros groupe quand en fait ils ont juste partagé l’affiche d’un même festival, même si c’était sur la même scène, mais plus tôt dans la journée.

Voici quelques conseils pour les terminologies :

  • Partagé la scène avec” veut dire que tu as assuré la première partie. La plupart du temps pour une seule occasion (c’est différent du fait d’assurer les premières parties d’une tournée de quelqu’un d’autre).
  • Joué avec” veut dire que tu as été sur scène avec cet artiste pendant qu’il jouait, généralement dans son groupe ou en tant que musicien invité durant leur spectacle.
  • Compose” veut traditionnellement dire que tu as écrit la partie instrumentale de la chanson.
  • Écrit” veut dire que tu as écrit les paroles.
  • Si tu parles de Hip Hop ou de musique électronique, “produire” veut dire que tu étais le “beat-maker”, c’est-à-dire la personne qui a créé les instrus. Mais si on parle de styles plus traditionnels comme la Country, la Folk, ou le Rock, par exemple, ça veut dire que tu as été le producteur du disque, une sorte de directeur artistique pendant une session d’enregistrement.
  • De nos jours, le terme “compositeur” fait référence à la personne qui compose de la musique pour la TV ou des films.
  • Le terme “auteur-compositeur” fait généralement référence à une personne qui écrit des pop songs qui contiennent des paroles et un accompagnement instrumental.

Sois prêt à virer toutes les conneries inutiles de ta bio, surtout si tu as fait beaucoup de réalisations au cours de ta carrière. Abrège ou enlève certaines d’entre elles pour faire de la place aux autres.

Lorsque la liste est trop longue, notamment pour les pays dans lesquels tu as tourné, regroupe-les par zones géographiques. Si tu as fait des concerts aux États-Unis, Guadeloupe, Cuba, Trinidad et Tobago, Indonésie, Malaysie et Thaïlande… dis simplement que tu “as tourné à travers les États-Unis, les Caraïbes et l’Asie du Sud Est.”

Parle d’un truc que tu es en train de faire en ce moment ! Même si tu n’as grand chose sur le feu, c’est mieux de dire “Max bosse sur un nouveau projet original” que de ne rien dire du tout.

À NE PAS FAIRE

N’écris pas des biographies trop longues. Si c’est pour une remise de prix ou pour le site web d’un festival, donne leur 1 ou 2 paragraphes de moins de 200 mots. Si c’est pour des gens du milieu, compile tout en 3 ou 4 paragraphes qui ne dépasseront pas en tout les 400 mots.

Tu veux que ta bio soit convaincante. Appuie-toi sur des faits marquants et intéressants, et pas sur des belles tournures de phrase, pour composer le coeur de ta bio.

N’essaie pas de déformer la réalité en disant que tu as tourné dans le monde entier et que tu as enregistré avec tous les grands noms au cours des dix dernières années. Un petit nombre de réalisations énuméré de manière factuelle et spontanée se lit bien mieux qu’une liste gonflée d’exagérations.

Ne mentionne pas tous les festivals où tu as pu jouer, n’en cite que quelques-uns. Par exemple : “Camille est une adepte festivals Canadiens. Elle a participé à des douzaines d’entre eux sur tout le territoire, notamment le Halifax Jazz Fest, les Francofolies de Montréal, les Calgary et Vancouver Folk Fests.”

5. Où Afficher Ta Biographie Musicale

Maintenant que tu as une bio qui déchire, il est temps de lui trouver des endroits pour l’accueillir.

Voici quelques suggestions d’endroits où tu peux la placer :

*Tu devras certainement demander un accès ou passer par une vérification.

N’oublie pas de toujours la mettre à jour !

6. Inspire-toi

Si tu rencontres encore des difficultés, lis quelques bonnes bios afin de trouver l’inspiration.

Porte une attention particulière à ce qui figure dans chaque bio et comment c’est rédigé (style, grammaire, etc.). Est-ce que ça te donne envie d’écouter la musique de l’artiste en question ? Est-ce que le ton correspond à l’image de l’artiste et de sa musique ? C’est ce vers quoi tu devrais te diriger.

Voici quelques sites où tu peux trouver des bonnes bios :

Ta Bio est Essentielle

Écrire une bonne bio c’est l’élément clé d’une bonne campagne promotionnelle.

Ta bio c’est ce qui attisera la curiosité des journalistes, festivaliers et futurs fans. C’est ce qui représente ton image et ta musique aux yeux du monde avant même d’appuyer sur le bouton lecture.

Les mots possèdent un certain pouvoir, celui d’attirer le plus de gens à tes concerts et de les pousser à écouter ta musique.

Pense donc à la rendre unique, fais-la courte et orthographie-la correctement !

Remerciements à Patti Schmidt, Christine Kakaire, Christopher CargnelloSarah Lamb, Dave Vega, , Ruth Grader, Lowebrau, Grey People, Bruno Belluomini et Volvox pour leur précieuse contribution à cet article.

Mastering et distribution illimités, 1 200 samples libres de droits, plus de 30 plugins et plus! Obtenez tout ce que LANDR a à offrir avec LANDR Studio.

Cyrille Symphorien

Cyrille Symphorien a deux amours dans la vie : la musique et la IPA, mais surtout la musique. Rédacteur chez LANDR. LinkedIn // Twitter @cyrsym.

@Cyrille Symphorien

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages