LANDR BLOG

BeatmakingDistribution musicale

Comment l’autorisation de samples fonctionne: le volet affaires de l’emprunt de sons

Comment l’autorisation de samples fonctionne: le volet affaires de l’emprunt de sons

«Votre soumission a été rejetée en raison de matériel portant possiblement atteinte au droit d’auteur.»

Si vous avez déjà reçu le message ci-dessus de la part de votre distributeur digital, vous savez à quel point c’est décourageant et déroutant.

Les règles du droit d’auteur peuvent être déconcertantes – et y contrevenir peut avoir des conséquences sévères. Dans la foulée de cas récents très médiatisés, toutes les redevances du méga hit de Ed Sheeran «Shape of You» ont été gelées, en raison d’accusations de copie du chorus de la chanson de Sam Chokri «Oh Why», datant de 2015.

Alors comment prévenir les poursuites ou le rejet en raison d’atteinte au droit d’auteur? Quelles sont les règles? Qu’est-ce que vous pouvez utiliser? Est-ce que cela compte si vous pouvez prouver que vous n’avez jamais entendu la pièce en question?

Dans cet article, je couvrirai tout ce que vous avez besoin de savoir pour autoriser le matériel pré-existant dans votre musique.

La première question à vous poser est: quelle partie d’un enregistrement est-ce que j’utilise – la composition, les paroles ou l’enregistrement (sampling)?

La composition: chanter d’une même voix

Une fois qu’une chanson est sortie pour la première fois, n’importe qui peut en faire un cover sans demander la permission. En autant que vous créditez les auteurs et que vous ne changez pas la chanson, vous êtes ok.

Mais incorporer une partie de la mélodie provenant de quelqu’un d’autre dans votre propre composition exige une permission.

Incorporer une partie de la mélodie provenant de quelqu’un d’autre exige une permission.

En dépit de ce que tant d’auteurs-compositeurs croient, il n’y a aucun nombre fixe de notes qui soit acceptable. L’emphase tend à être mise sur le fait de savoir si les notes sont assez semblables à celles de l’autre chanson.

Si une contestation se rend en procès, votre pièce n’a même pas à avoir la même mélodie pour que vous soyez coupable d’infraction. Lorsqu’un jury décida que «Dark Horse» de Katy Perry ressemblait assez à «Flame» de Joyful Noise pour justifier de leur donner le crédit, Perry et son équipe d’auteurs ainsi que sa maison de disques ont été forcés à payer $2.78 millions, créant ainsi une onde de choc à travers l’industrie de la création.

Plusieurs ont fait valoir que la partie de la chanson qui était mise en cause comme trop similaire était l’arrangement – pas la composition. D’autres ont pointé que la progression de notes était aussi similaire à une multitude d’autres compositions, en retournant en arrière jusqu’à la Sonate pour violon en Fa mineur (Adagio) de Bach.

De manière similaire, la mélodie de «Blurred Lines» n’était en rien comme «Got to Give It Up» de Marvin Gaye. Mais l’arrangement et la vibe étaient assez semblables pour qu’un jury ordonne à Robin Thicke et Pharrell de $5 millions à la succession de Gaye.

Ça ne change rien non plus si vous avez copié une autre mélodie de façon intentionnelle ou non. Sam Smith et ses co-auteurs ont fait valoir qu’ils n’avaient jamais entendu «I Won’t Back Down» de Tom Petty – toutefois ils ont admis que leur chanson «Stay With Me» était assez similaire pour donner le co-crédit d’écriture à Petty et son co-auteur Jeff Lynne.

Paroles: pas juste du texte, mais du contexte

Quand il s’agit de paroles, il y a un peu plus de jeu.

Si vous cherchez sur Spotify ou Apple Music, vous verrez qu’il n’existe pas de chose telle qu’un titre unique. C’est seulement si les paroles sont utilisées dans une assez grande part d’un contexte similaire ou avec des notes similaires à une autre chanson que vous devez demander une permission et donner des crédits.

Un exemple parfait de cela est la chanson «2002” de Anne-Marie, qui donne des crédits à un nombre énorme de 18 auteurs. Cela est en raison du chorus, qui inclut des lignes telles que: «Oops, I got 99 problems singing ‘bye, bye, bye’ / Hold up, if you wanna go and take a ride with me / Better hit me, baby, one more time,” en référence à des chansons qu’elle écoutait lorsqu’elle était une jeune fille.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2019/08/HowSampleClearanceWorks_1200x627_Anne-Marie.jpg

On ne donne pas de prix ici pour avoir trouvé lesquelles.

Sampling: autorisé ou vous perdez la mise

Finalement, le sampling est peu plus net et précis – comme dans vous devriez toujours avoir l’autorisation. Cela veut dire que vous devez contacter le(s) détenteur(s) de l’enregistrement et de la chanson pour avoir la permission de l’utiliser.
S’ils disent oui, vous négociez ensuite quelle est la part du droit d’auteur de votre chanson que vous devez leur donner. Souvent, vous devez aussi leur faire un paiement d’avance, qui peut se chiffrer dans les milliers de dollars.

Notez bien que ça n’a aucune importance si vous faites ou non de l’argent avec ce release. Affirmer que vous utilisez seulement la pièce pour de la promo ne vous exempte pas du fait d’obtenir l’autorisation pour le sample.

Affirmer que vous utilisez seulement la pièce pour de la promo ne vous exempte pas du fait d’obtenir l’autorisation pour le sample.

La longueur du sample ne change rien non plus. Le rappeur Moses Pelham a samplé une courte séquence de batterie de la piste de Kraftwerk «Metal on Metal’ sur sa piste «Nur Mir», et l’a bouclée.

Même s’il s’agissait d’un tout petit sample, la cour a tranché en faveur de Ralf Hütter de Kraftwerk et en défaveur de la revendication de «liberté artistique» de Pelham. Toutefois, la Cour Européenne de Justice ajouta que si Pelham avait manipulé le sample assez pour qu’il soit méconnaissable, cela n’aurait pas été une infraction.

Toujours déconcerté? Voici quelques règles de base à suivre lorsque vous faites du sampling.

1. Tenez un registre

Facilitez-vous la vie en vous assurant que vous gardez trace de la personne de qui vous faites le sampling, en l’écrivant au moment où vous le faites.

Facilitez-vous la vie en vous assurant que vous gardez trace de la personne de qui vous faites le sampling, en l’écrivant au moment où vous le faites.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2019/08/HowSampleClearanceWorks_1200x627_record.jpg

2. Consultez un expert en autorisation de samples pour l’autoriser pour vous

Ce n’est pas toujours facile de savoir qui détient un droit d’auteur, qui contacter et comment. L’artiste peut ne plus être vivant, et l’enregistrement peut appartenir à sa succession.

Même si l’artiste est toujours en vie, on peut comprendre que peu de gens peuvent avoir Tracy Chapman, Sting ou Lauryn Hill au bout du fil. Incidemment, vous voudrez vous garder de sampler Sting si vous voulez conserver la majeure partie de votre crédit d’auteur-compositeur. Le leader de The Police a notoirement demandé – et obtenu – 100% de «I’ll Be Missing You» de Puff Daddy, et 85% de «Lucid Dreams» de Juice WRLD.

Rappelez-vous que l’autorisation peut ne couvrir que certaines utilisations. Soyez certains que vous demandez une autorisation pour «all audio configurations in perpetuity and worldwide» – ou «toutes les configurations audio à perpétuité et dans le monde entier».

Comme vous l’avez déjà probablement déduit, obtenir des autorisations pour des samples est un vrai champ de mines. Ce n’est pas quelque chose que vous devriez tenter par vous-même sans l’aide d’un avocat.

3. N’oubliez pas d’obtenir la permission de la part des auteurs-compositeurs/éditeurs ainsi que de l’artiste/maison de disques

Vous devez contacter à la fois le détenteur de l’enregistrement (le master) et de la chanson (l’éditeur).

Vous devez contacter à la fois le détenteur de l’enregistrement (le master) et de la chanson (l’éditeur).

Lorsque The Verve a samplé les cordes venant d’un cover orchestral de Andrew Loog Oldham de «The Last Time» des Rolling Stones, ils ont obtenu les droits d’utiliser le sample de six notes de la part du propriétaire de l’enregistrement, Decca Records – mais pas de la part du gérant des Stones Allen Klein, qui possédait les droits de la pièce.

Finalement, The Verve ont dû donner 100% des crédits d’auteur-compositeur à Mick Jagger et Keith Richards.

Que serait-il arrivé s’ils avaient négocié une entente avant de sortir le disque?

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2019/08/HowSampleClearanceWorks_1200x627_permissio.jpg

4. Dégager la voie pour un hit

Des artistes futés, tels Eminem, ne prennent aucune chance et s’assurent que chaque sample qu’ils utilisent soient autorisés.

Vous pouvez peut-être ne pas prendre la peine de faire autoriser le sample, en pensant que les chances sont bien minces que l’artiste de qui vous samplez entende votre pièce.

C’est vrai, personne ne s’occupe d’entamer une poursuite pour une pièce qui a seulement obtenu quelques centaines de streams. Mais, à l’inverse, comme l’adage de l’industrie de la musique le dit: «when there’s a hit, there’s a writ.» (Quand il y a un hit, il y a une ordonnance.)

Where there’s a hit, there’s a writ.

Alors si je peux vous donner un conseil, c’est de demander la permission de la personne de qui vous avez copié avant d’avoir sorti l’enregistrement.

Comme The Verve l’a appris, une fois qu’une pièce est sortie, vous n’avez absolument aucun levier lorsque arrivent les négociations de partage. Avant que la pièce ne soit sortie, vous pouvez toujours menacer de retirer le sample de la piste.

Toutefois, pour rendre le travail avec les samples plus facile – et beaucoup moins cher – vous pouvez tout simplement vous abonner à LANDR Samples et avoir accès à des millions de samples pré-autorisés.

Le bonus ajouté est que vous n’avez pas à partager vos crédits d’auteur-compositeur avec les créateurs des samples – ce qui veut dire plus d’argent pour vous au bas de la ligne.

Unlimited mastering &amp; distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! <a href="https://join.landr.com/landr-studio/?utm_campaign=acquisition_platform_en_us_studio-generic-new-blog-ad&amp;utm_medium=organic_post&amp;utm_source=blog&amp;utm_content=left-hand-generic-ad&amp;utm_term=general">Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.</a>

Unlimited mastering & distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.

Virginie Hamel

Virginie Hamel est chanteuse de jazz professionnelle et professeure de chant. Elle travaille également comme rédactrice, traductrice et transcriptrice.

@Virginie Hamel

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages