LANDR BLOG

Inspiration

Comment distinguer l’inspiration de l’imitation dans votre écriture musicale

Comment distinguer l’inspiration de l’imitation dans votre écriture musicale

Développer une esthétique bien à soi est peut-être la partie la plus difficile d’un parcours musical.

On peut argumenter que l’originalité pure est une chimère, puisque tout choix créatif est forcément influencé par notre somme d’influences. Cependant, développer une approche singulière reste un objectif désirable.

Au sein d’un domaine fort d’une Histoire si riche, où s’arrête l’inspiration et où commence l’imitation? C’est l’une des questions les plus importantes auxquelles sont confrontés les musiciens aujourd’hui, à une époque où tant de contenu et de sources d’inspiration sont instantanément accessibles.

Souvent, la musique qui finit par rencontrer son public est créée par des musicien·ne·s qui ont développé et accepté leurs traits spécifiques.
L’imitation pure est toujours possible (beaucoup de musicien·ne·s y ont recours), mais elle engendre rarement un succès durable.

Comment convertir l’inspiration en un discours musical unique ?

Il est facile de tomber dans le piège de l’imitation si vous n’avez pas encore déterminé quel·le·s artistes vous impactent le plus et ce qui vous touche spécifiquement dans leur travail

Aujourd’hui, j’élaborerai sur le sujet de l’originalité créative et mentionnerai quelques méthodes permettant d’honorer vos influences musicales sans compromettre le développement de votre propre style.

Quelle musique vous fait vibrer ?

Commencez par prendre le temps d’identifier vos influences musicales

Il est facile de tomber dans le piège de l’imitation si vous n’avez pas déterminé votre écosystème musical.

Identifier certaines caractéristiques telles que la façon dont un·e artiste chante ou aborde la production vous aidera de différentes façons :

En premier lieu, cela vous aidera à mieux discerner vos goûts et votre appréciation de la musique. Ceci peut sembler évident mais est essentiel pour découvrir et affûter votre propre palette esthétique.

Mettez votre casquette de musicologue. Plus vous abordez vos entrants intelligemment, plus votre expression créative pourra se diversifier et votre voix artistique pourra s’affirmer. Synthétiser de nombreuses influences plutôt que d’en imiter une seule est une méthode simple et efficace pour faire éclore sa propre sonorité.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2019/03/MusicInfluences-_1200x627_.jpg

Par ailleurs, déterminer ce qui vous attire dans la musique d’un·e autre artiste vous aidera à explorer des idées et différentes énergies créatives d’une façon originale, affûtant au passage vos capacités de retranscription et d’interprétation.

Listez vos influences et les raisons pour lesquelles elles vous impactent. Ceci vous donnera les outils pour mieux comprendre la musique que vous appréciez, mieux la transposer et savoir en tirer l’inspiration pour étoffer un son qui aille au-delà de la simple imitation.

Examinez votre processus dans son ensemble

Maintenant que vous possédez une idée plus précise de la meilleure façon d’exploiter vos influences, jetez un oeil à votre processus d’écriture musicale dans son ensemble.

Qu’il s’agisse de la façon dont vous écrivez vos mélodies et vos progressions d’accords, vos instrumentations de choix ou encore vos sujets de prédilection, tout doit y passer. Si vous vous rendez compte que certaines de vos habitudes sont complètement calquées sur vos artistes préféré·e·s, il est sans doute temps de les altérer.

Si vous vous rendez compte que certaines de vos habitudes sont complètement calquées sur vos artistes préféré·e·s, il est sans doute temps de les altérer.

Ce n’est pas parce qu’un instrument ou une technique de production fonctionne pour un autre artiste qu’elle devrait (ou pourrait) systématiquement fonctionner pour vous.

Trop souvent, de la musique à fort potentiel tombe à plat car elle s’approche trop de l’identité d’un·e autre artiste dans sa finition. Puisqu’une chanson ne sort pas toute formée, être conscient des idées qui exercent peut-être une trop grande emprise sur vous lors de sa création vous donnera de meilleures chances de lui donner forme avec une plus grande originalité.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2019/03/experiment-_1200x627_.jpg

Se nourrir d’inspiration comme point de départ est indiscutablement pertinent, mais savoir quand se tourner vers un territoire nouveau est la clé pour éviter l’imitation.

Voici une liste de ce que devriez inspecter au sein de votre processus créatif pour bien distinguer l’inspiration de l’imitation :

Instrumentation

Avez-vous des instruments de prédilection?

Si vous vous vous trouvez constamment en train de vous tourner vers une guitare acoustique, une boite à rythme ou un controlleur midi pour faire de la musique, prenez un moment pour vous demander pourquoi.

Vous cantonner à l’instrumentation de choix d’un autre artiste est un sérieux manque d’audace. Pour les compositeur·ice·s qui ont du mal à renouveller leur instrumentation, un excellent exercice consiste à essayer d’écrire un morceau tout simple sur un instrument qui vous est complètement étranger.

Changer votre instrumentation ne vous aidera pas simplement à penser à la composition et la théorie de nouvelles façons mais vous aidera aussi à vous délester de l’influences trop pesantes.

Abordez votre écosystème d’influences musicale comme un ensemble de règles à comprendre puis détricoter.

Composition de progression d’accords

Les accords de 6ème majeure sont vos chouchous indiscutables ou vous êtes le type de compositeur·ice qui privilégie les accords diminués et leur fort impact dramatique?

Les préférences qui entourent les choix d’accord ont un grand impact sur les textures, mélodies et atmosphères qui seront présents dans vos morceaux.

Jouez vos progressions d’accords de prédilection en écoutant des morceaux par les artistes qui vous influent le plus. Si elles semblent être trop semblables, faites de vrais efforts pour changer votre approche de la construction d’accords et des progressions.

Approchez votre écosystème d’influences musicale comme un ensemble de règles à comprendre puis détricoter. Si vous tournez à gauche lorsque votre artiste de choix tournerait à droite, vous agissez toujours en relation à leurs choix. Cependant, le résultat ne sera plus à même de leur ressembler trop rigoureusement.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2019/03/critics-_1200x627_2.jpg

Paroles

Lorsque vous écrivez des paroles sur un sujet donné, viennent-elles de votre propre voix où sont-elles écrites depuis la perspective d’un·e autre personne ?

En tant que compositeur·ice, l’outil le plus puissant dans votre arsenal créatif est votre sensibilité et votre vécu propres.

Lorsque nous nous convainquons que les sujets abordés par d’autres artistes sont les seuls sujets dignes d’être traités, la saveur unique que ferait naître notre subjectivité est inhibée.

Écrire des paroles est difficile. Les beaux textes impliquent une mise à nu et une perspective singulières. Ce résultat ne sera jamais atteignable en copiant simplement les thématiques d’un·e autre.

Production

La manière dont vous produisez votre musique peut également transformer des idées initialement originales en pâles copies stylistiques.

Les guides et méthodes créatifs sont toujours un bon point de départ, mais il ne faut pas les voir comme plus qu’un socle sur lequel bâtir votre propre son. Il ne s’agit en aucun cas d’une destination finale.

Si vous avez pour habitude de suivre des tutoriels de production sur les meilleures façons d’aborder les sonorités de [nom d’artiste connu·e], les choix créatifs auxquels vous procéderez ensuite risquent de ne pas réellement être les vôtres.

Un peu d’assistanat numérique est toujours une bonne idée pour se lancer, mais il faut l’aborder comme un tremplin, pas un terminus.

Critique nécessaire

Pour finir, il est temps d’écouter vos propres travaux avec des oreilles critiques. Demandez-vous “qu’est-ce qui m’est spécifique sur ce morceau?”. Plutôt que de juger votre musique avant-même qu’elle ne soit enregistrée, avancez le plus loin possible dans sa finalisation, masterisez-là puis procédez à son analyse.

Ne vous découragez pas si certains éléments présents semblent encore manquer d’authenticité.

Développer son propre style ne se fait pas en un jour. Cela peut prendre des années.

Trouver votre propre voix est la première étape. Apprendre à transformer cette voix en musique de qualité devrait rapidement suivre.

Développer votre propre style ne se fera pas en une nuit, mais vous en approcher puis y parvenir vous apportera une satisfaction incroyable.

Expérimentez, expérimentez et expérimentez

Maintenant que vous avez mieux identifié la façon dont vos influences impactent votre processus créatif, il est temps de vous lancer dans de l’expérimentation franche.

C’est de loin l’aspect le plus important dans la création musicale. L’expérimentation véritable survient lorsque nous nous rendons capables de nous détacher de nos expectatives sur ce qu’implique la création.

Armé·e de la lucidité nécessaire, vous serez capable d’expérimenter avec plus de liberté.

Découvrir ce qui fonctionne et ce qui tombe à plat en terme de vos gestes esthétiques est indispensable pour développer votre propre voix.

Vos influences vous précèdent, mais n’oubliez jamais que créativement, c’est vous qui devez fermer le bal.

Unlimited mastering &amp; distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! <a href="https://join.landr.com/landr-studio/?utm_campaign=acquisition_platform_en_us_studio-generic-new-blog-ad&amp;utm_medium=organic_post&amp;utm_source=blog&amp;utm_content=left-hand-generic-ad&amp;utm_term=general">Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.</a>

Unlimited mastering & distribution, 1200 royalty-free samples, 30+ plugins and more! Get everything LANDR has to offer with LANDR Studio.

Marc

Curiosité insatiable & maladresse incurable. Live/Tourne-Disque. Rédacteur du blog LANDR en français. SoundCloud Facebook Instagram

@Marc

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages