LANDR BLOG

BeatmakingEnregistrement

Comment choisir le parfait sample de kick pour votre morceau

Comment choisir le parfait sample de kick pour votre morceau

Le kick est souvent central à la musique où il est présent. Si leur kicks ne fonctionnent pas, vos morceaux manqueront définitivement d’une charnière solide.

Choisir le bon échantillon de kick est impératif pour donner de l’impact à vos morceaux. Nous venons de publier le pack d’échantillons “Les 50 meilleurs samples de kick gratuits” et préparer celui-ci a alimenté notre réflexion.

Qu’est-ce qu’un bon kick ? Comment choisir les bons kicks pour vos morceaux ?

Existent tant d’excellents échantillons de kick que trouver le kick parfait peut sembler être une épreuve.

La clé est de savoir ce que l’on cherche dans celui-ci.

Dans cet article, nous parcourrons 7 astuces qui vous aideront à choisir le meilleur kick possible pour votre morceau.

1. Écoutez en contexte

Auditionner des kicks potentiels doit se faire dans le contexte général de votre morceau. Un kick peut posséder un excellent son seul, mais souvenez-vous que vos samples doivent avant tout bien s’intégrer au reste de votre mix.

Même si vous n’avez pas encore enregistré grand chose, utiliser tout ce que vous possédez vous aidera à jauger le tout.

Votre kick est un élément tellement majeur qu’il nécessite autant de contexte que possible pour donner une idée précise de son efficacité.

Votre kick est un élément tellement majeur qu’il nécessite autant de contexte que possible pour donner une idée précise de son efficacité.

Il existe de nombreuses façon d’auditionner des échantillons dans votre DAW. La plus simple est de les ajouter sur des pistes différentes et d’activer/désactiver celles-ci à l’envie pour entendre comment ils opèrent avec le reste.

Ableton possède une fonction native “hotswap” qui permet de remplacer les samples sur votre barre de progression, au sein des Drum Racks, dans Sampler ou dans Simpler. Cette fonction est indiquée par le cercle fléché à côté des fichiers dans votre navigateur.

2. Prenez soin de l’enveloppe

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2018/11/envelop_1200x627_3-1.jpg

L’attaque et le release de votre kick sont des éléments centraux dans votre mix. Les échantillons de kick peuvent posséder toutes sortes d’enveloppes.

Qu’il s’agisse de créer des clicks à l’esprit staccato ou de timbres beaucoup plus bas et souples, les paramètres d’attaque et de decay de votre kick doivent s’accorder au reste de votre morceau.

Si le kick possède une décroissance trop longue ou une attaque trop lente, il vous faudra recourir à la fonction ADSR de votre sampleur pour vous assurer qu’il n’entre pas en conflit avec les autres éléments de votre morceau.

Bien-sûr, vous ne parviendrez peut-être pas à avoir le résultat parfait du premier coup. Il existe une limite à ce qui peut être fait en manipulant l’enveloppe d’un échantillon.

3. Prêtez attention au spectrogramme de l’EQ

Il vous faudra également accorder le contenu harmonique de votre kick avec le reste de votre morceau.

N’essayez pas d’ajuster un sample qui entre de façon notable en conflit avec les autres fréquences de vos différents éléments. Le jeu n’en vaut pas forcément la chandelle et l’EQing ne peut pas toujours tout compenser.

Essayez d’accorder des éléments comme la distribution des fréquences et la quantité globale de saturation.
Un mix chargé pourrait avoir besoin d’un kick intense pour que celui-ci s’impose, mais ce même échantillon pourrait être distrayant dans une composition plus épurée.

L’interaction entre votre kick et votre ligne de basse est également cruciale. Bien les accorder est d’autant plus exigeant que le kick et la basse occupent en grande partie le même espace harmonique.

L’interaction entre votre kick et votre ligne de basse est également cruciale. Bien les accorder est d’autant plus exigeant que le kick et la basse occupent en grande partie le même espace harmonique.

Gardez le spectre des fréquences en tête lorsque vous choisissez vos échantillons de kick et commencez à penser à votre mix en amont, notamment pour ce qui trait du rapport entre le kick et les autres éléments contenant des basses.

4. Attendez-vous à superposer

Dans de nombreux cas, vous ne parviendrez pas à obtenir le kick parfait pour votre morceau avec un unique échantillon de kick.

N’ayez pas peur d’enrichir votre échantillon initial d’autres sons. Combiner les échantillons peut se révéler une technique très puissante.

Si vous êtes amené·e à utiliser de l’EQing radical juste pour révéler un certain aspect sonique dans un kick, essayer de lui superposer un autre sample qui possède cet attribut de façon plus inhérente peut souvent se révéler une meilleure idée.

Dans cet exemple, j’ai superposé plusieurs échantillons de kick dans un Drum Rack sur Ableton Live.

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2018/11/AbletonKicks_1200x627-1.jpg

J’aime l’attaque du premier kick mais il ne possède pas tout à fait les basses que je recherche. Il est par ailleurs un peu sec pour le morceau. Pour l’ajuster, je lui ai superposé un kick aux infrabasses plus présentes ainsi que l'”ambiance” d’un autre échantillon dans les fréquences hautes.

En combinant les trois, je pense avoir obtenu exactement ce que je recherchais dans le contexte du morceau.

Il est probable que superposer ces éléments donne un résultat plus subtil que de l’EQing excessif sur le premier sample.

Voici d’autres sons que vous pouvez envisager comme combinaisons avec vos kicks :

  • Un snare croustillant pour réhausser l’attaque initiale du sample
  • Un clap pour créer un peu plus d’impact
  • Une basse de type sinewave, dans le style de la 808, pour donner à votre kick une belle présence basse

5. Commencez par accorder

https://blog.landr.com/wp-content/uploads/2018/11/tuner_BC.gif

Avant de procéder à une décision sur le bon échantillon de kick, assurez-vous d’avoir pris le temps de l’ajuster pour votre morceau.

Si la fréquence fondamentale du kick entre en conflit avec le reste de votre morceau, alors vous aurez du mal à savoir s’il fonctionne réellement.

Si la fréquence fondamentale du kick entre en conflit avec le reste de votre morceau, alors vous aurez du mal à savoir s’il fonctionne réellement.

Utilisez la fonction transposition votre plugin de sampling pour vous assurer que votre échantillon de kick est accordé avec le reste du morceau.

Vous n’avez pas nécessairement besoin d’ajuster la fondamentale du kick à la tonique ou fondamentale du morceau. Essayez d’explorer des options pour trouver la meilleure relation harmonique possible.

Écouter dans le contexte de votre mix est très important ici : ajustez jusqu’à ce que le son soit le bon !

6. Équivalence des niveaux

Comme toujours lorsque vous comparez deux fichiers audio, assurez-vous d’accorder vos niveaux avant de prendre une décision.

Des petites différences de niveaux auront un effet assez drastique sur la perception de la qualité de certains sons par rapport à d’autres.

Vous ne voulez pas accidentellement rater le bon kick juste parce qu’un son légèrement plus fort en volume semblait plus percutant au moment des comparatifs.

Regardez attentivement vos niveaux lorsque vous comparez différents kicks pour vous assurer que vous faites un comparatif objectif de leurs qualités, pas de leur volume.

7. N’ayez pas peur de recommencer

Ne vous obstinez pas en vain avec un échantillon qui ne convient pas réellement juste parce que vous vous y frottez depuis une heure.

Ne vous obstinez pas en vain avec un échantillon qui ne convient pas réellement juste parce que vous vous y frottez depuis une heure.

Il peut sembler normal de rationaliser certains choix lorsque vous vous êtes peu à peu attaché·e à eux. Ceci étant dit, parfois, la seule façon d’avancer est de retourner aux origines.

Recommencer intégralement peut parfois donner une toute nouvelle perspective sur le morceau. Même si cela vous fend le coeur, essayez de ne pas vous amouracher d’un kick qui n’a peut-être pas du tout sa place dans un morceau.

Astuce : Plutôt que de commencer avec juste un échantillon de kick, mettez de côté une petite collection de 5 à 10 samples qui ont du potentiel. En procédant de cette façon, vous aurez une multitude de plans B si la première option ne se révèle pas fructueuse.

Des kicks impitoyables

“Abreuvez-vous à la source” est une expression répandue dans le mixage, et pour de bonnes raisons. Si vous ne possédez pas les bons matériaux bruts, aucun mixage soigneux ne vous permettra d’obtenir les résultats que vous cherchez.

C’est pourquoi il est important de choisir le bon échantillon de kick tandis que vous construisez vous morceaux. Cela ne devrait pas être impossible si vous gardez ces quelques conseils en tête.

Maintenant que vous savez comment choisir un excellent kick, replongez avec joie dans votre sampleur et trouvez le kick qui saura remodeler la destinée du genre humain.

Mastering et distribution illimités, 1 200 samples libres de droits, plus de 30 plugins et plus! Obtenez tout ce que LANDR a à offrir avec LANDR Studio.

LANDR

Various contributors from the LANDR team of music mentors.

@LANDR

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages