LANDR BLOG

Matériel de musiqueMixage et mastering

5 erreurs de mix qui se corrigent avec la compression

5 erreurs de mix qui se corrigent avec la compression

Façonnez votre son avec plus de 30 plugins de synthés, d`instruments et d`effets. Essayez les plugins LANDR .

Impressionne en compressant.

Les compresseurs permettent de résoudre pas mal de problèmes au mix. Mais mal utilisée, la compression peut vraiment colorer (et gâcher) ton son.

Alors il faut que tu saches ce que tu fais si tu veux que ça fonctionne (et que ça règle vraiment tes problèmes).

Cet article présente 5 problèmes courants et explique comment les résoudre par la compression.

QU’EST-CE QU’UN COMPRESSEUR?

Pour commencer: les bases!

Les compresseurs sont d’étranges créatures, ils réduisent le gain de ton signal (la mention “GR” sur le compresseur de ton séquenceur, ça veut dire “Gain Reduction”). Mais ils peuvent aussi réduire la plage dynamique d’un signal.

La plage dynamique d’un signal, c’est la différence de niveau entre sa partie la plus forte et sa partie la plus basse. Quand on dit d’un signal qu’il est très dynamique ça veut dire qu’il comporte de nombreuses variations entre faible et forte amplitude, la voix est un bon exemple de son à large plage dynamique… pense à Mariah Carey!

Tu te dis probablement que réduire la plage dynamique d’un son c’est peut-être pas la meilleure chose à faire…

Ben, en fait les compresseurs réduisent le volume des pics (“peaks”) qui sont trop forts, ils aplanissent les notes qui ressortent trop dans le mix. C’est une bonne chose, ça permet de remonter le gain général de ce signal sans que ça sature pour autant en sortie.

Quand ils sont utilisés comme il faut, les compresseurs permettent d’avoir un son plus poli et plus percutant sans aller dans le rouge. Merveilleux, n’est-ce pas?

COMMENT SE SERVIR DES RÉGLAGES DE COMPRESSEUR

Pour en tirer le meilleur parti, il faut que tu saches comment te servir des principaux paramètres d’un compresseur.
Il faut toujours que tu aies un objectif clair quand tu fais tes réglages. Et n’oublie pas de te servir aussi de tes oreilles!

Voilà les principaux paramètres d’un compresseur: “Threshold” (seuil), “Ratio” (coefficient), “Attack” (attaque), et “Release” (relâchement).

Et voici leurs rôles:

Threshold

Le threshold c’est le niveau (en dB ou décibels) à partir duquel le compresseur commence à travailler. C’est quand le signal dépasse ce seuil que le compresseur se met en marche.

Baisse ton threshold jusqu’à ce que tu voies que le compresseur commence à travailler. Tu sais qu’il travaille quand il y a de l’activité dans l’indicateur de réduction de gain.

gr

Ratio

Le Ratio c’est la quantité de compression que ton compresseur va appliquer.

ratio

Des Ratios élevés donnent de la puissance et du punch, mais ils peuvent aussi amener de la distorsion ou créer un effet de pompage. Pour garder un effet plus naturel il vaut mieux rester dans des niveaux de Ratio bas ou moyens.

À 1:1 il n’y a aucune compression.

Des Ratios plus bas (comme 2:1 ou 4:1) correspondent à une compression faible ou moyenne.

Entre 8:1 et 20:1 il s’agit d’une compression élevée. Quand on arrive à ∞:1 (l’infini pour un) le compresseur devient un limiteur, ça veut dire que, dans ton signal, tout ce qui va dépasser le seuil (threshold) n’ira pas plus loin en termes d’amplitude.

Attack

L’Attack c’est la vitesse à laquelle le compresseur se met en marche. Ça permet de contrôler la durée de transient (l’impact initial du son) qu’on souhaite garder intacte avant que la compression commence.

attack

Une Attack lente se situe entre 25 et 100 millisecondes (ms). Ça laisse passer une grande partie de l’impact initial ce qui donne un son plus percutant. Mais si ton batteur est inégal dans son jeu, ce genre de défaut risque d’être accentué.

Une Attack moyenne se situera entre 8 et 25 ms. C’est un bon entre-deux.

Une Attack rapide (8ms ou moins) donnera un son plus serré et plus égal. Ça adoucit le départ du son. Mais il y a un risque, c’est de raser complètement l’impact initial (les transients) et de rendre le son plat et sans vie. Alors règle bien l’Attack en fonction du son que tu dois traiter.

Release

Le Release c’est la vitesse à laquelle le compresseur relâche tout, autrement dit c’est le temps que va attendre le compresseur avant d’arrêter de travailler.

release

Avec un Release rapide (100 ms ou moins) le compresseur s’arrêtera de compresser rapidement après avoir commencé. Ça donne un son plus agressif, plus ruggeux. Utilisée de manière abusive, cette technique crée parfois des artefacts comme le fameux effet de pompage.

Un temps de Release moyen se situera entre 100 et 400 ms.

Un temps de Release lent (au-delà de 400 ms) donnera plus de dynamique et de souplesse ou son. Mais s’il est réglé de manière abusive le son suivant peut s’en trouver impacté, et se retrouver écrasé et sans vie, ça pourrait carrément saboter le groove de ton morceau.

N’oublie pas que tous les compresseurs sont différents, il n’y a pas de formule miracle pour ça. Alors écoute attentivement, et règle-le à ta façon suivant tes propres goûts.

Petit truc: Regarde le niveau de ton GR (Gain Reduction). Règle le Release afin qu’il remonte à zéro (le haut) avant le prochain hit. Sinon, tu risques probablement de trop compresser.

timechart_700x416

Voilà un petit mémo sur l’Attack et le Release (en millisecondes).

5 problèmes de production courants et comment les régler

Pour qu’il soit efficace, tu dois savoir dans quel but tu comptes utiliser un compresseur.
Alors, avant de coller un compresseur sur ta piste, pose-toi la question: qu’est-ce que je veux obtenir / résoudre?

Voilà 5 problèmes que les producteurs rencontrent fréquemment et les moyens de les résoudre grâce à la compression:

PROBLÈME Nº1: JE VEUX MONTER LE NIVEAU DE MA PISTE DE BATTERIE MAIS ELLE COMMENCE À CLIPPER

Solution: utilise un compresseur pour adoucir les pics

Ce qu’il faut faire:Fais glisser ton compresseur préféré sur ta piste de batterie.

  1. Commence avec un Ratio de l’infini pour 1 (inf:1) et un threshold à moins l’infini (-inf). Ça sonnera pas du tout mais ça t’aidera à trouver le bon réglage d’Attack.
  2. Règle l’Attack au minimum (proche du 0) et fais tourner ta piste de batterie.
  3. Remonte lentement la valeur d’Attack jusqu’à ce que tu entendes clairement un “clic”. Ce “clic”, c’est l’attaque de ton son de batterie.
  4. Maintenant relâche le Ratio et le threshold jusqu’à ce que ta batterie sonne à nouveau naturelle. En général pour moi ça fonctionne bien avec un Ratio de 5:1 et un threshold à -16dB. Mais tu obtiendras des résultats différents en fonction de ton son d’origine!
problem-1

Pour atténuer les pics de tes drums, règle ton compresseur sur:

  • Un Ratio moyen ou élevé
  • Une Attack rapide
  • Une Release rapide

Pourquoi ça fonctionne: le compresseur réduit le niveau des pics, ça te permet ensuite de monter le niveau de ta piste de batterie et d’obtenir un son plus égal, plus précis.

PROBLÈME Nº2: MON KICK NE PERCE PAS DANS LE MIX PARCE QU’iL ENTRE EN CONFLIT AVEC LA BASSE

Solution : Sers-toi de la compression en “sidechain”

Ce qu’il faut faire : Nous avons fait un guide à ce sujet, jette-y un coup d’oeil pour revoir les bases.

sidechain

Pour commencer, envoie le kick dans le compresseur en sidechain de ta basse.

Règle ton compresseur comme suit:

  • Ratio moyen
  • Attack moyenne
  • Release moyenne/rapide — ajuste-la à l’oreille, en fonction du groove du morceau.

Pourquoi ça fonctionne: La compression sidechain abaisse le niveau de la basse quand le kick rentre. Ça laisse au kick de l’espace pour être entendu. Règle le Ratio sur un niveau moyen (par exemple 5:1) pour effacer un peu de la basse quand le kick rentre. Ça crée cet effet de pompage facilement reconnaissable.

PROBLÈME Nº3: MES VOIX SONT TROP BASSES À CERTAINS MOMENTS ET TROP FORTES À D’AUTRES

Solution: mets deux compresseurs à la chaîne

two-comp

Ce qu’il faut faire: Place deux compresseurs sur ta piste de voix l’un après l’autre.

Voici comme les régler:

Premier Compresseur:

  • Ratio bas
  • Attack lente
  • Release lente

Second Compresseur:

  • Ratio élevé
  • Attack rapide
  • Release moyenne

Pourquoi ça fonctionne: Le premier compresseur sera lent et aura un effet plutôt naturel. Il va adoucir les dynamiques et rentre le volume général plus égal. Le deuxième est un compresseur rapide qui conservera au son tout son punch.

Un petit conseil: Parfois il vaut mieux avoir plusieurs (2 ou 3) compresseurs qui font chacun un peu de compression (avec peu de réduction de gain) plutôt qu’un seul qui en fait beaucoup.

PROBLÈME Nº4: J’AI ENREGISTRÉ UN BATTEUR QUI JOUE LIVE MAIS LE RÉSULTAT SONNE UN FADE SUR L’ENREGISTREMENT

Solution: Compresse les pistes des micros d’ambiance de la pièce

compressing_drums1200x627

Ce qu’il faut faire: enregistre la batterie à la fois avec des micros de proximité et des micros d’ambiance. Positionne tes micros de proximité sur chaque élément du kit. Mets en place les overheads (comment bien placer ses micros sur une batterie). Une fois que tu as tout enregistré dans ton séquenceur, applique un compresseur à ta piste de micros d’ambiance.

Règle ton compresseur sur:

  • Un Ratio élevé
  • Une Attack moyenne
  • Une Release rapide

Pourquoi ça fonctionne: Le compresseur apporte de la vitalité à tes instruments. Ça donnera l’impression qu’ils ont été joués avec plus d’intention. Le but n’est pas d’obtenir un son propre, on serait plutôt sur un son de batterie rock là… Ce qu’on veut, c’est avoir plus de punch dans notre son, et ça s’obtient en compressant les micros d’ambiance!

PROBLÈME Nº5: J’AI MIS UN COMPRESSEUR MAIS, AU FINAL j’AI MOINS DE PUNCH

Solution: Utilise la compression parallèle.

Ce qu’il faut faire: Pour utiliser la compression parallèle, duplique ton signal. Le premier signal sera le signal clair, le second le signal compressé. Et puisque tu en as deux, vas-y à fond sur le deuxième, mets beaucoup de compression. Et maintenant mixe avec le signal clair un petit peu de signal compressé jusqu’à ce que l’équilibre te semble optimal.

kickandbass_sep

Voilà comment régler le compresseur sur le second signal:

  • Ratio élevé
  • Attack lente
  • Release rapide

Pourquoi ça fonctionne: Ne t’inquiète pas, la plage dynamique n’en souffrira pas parce que le signal clair garde tout son coffre et sa dynamique. Le signal compressé avec une Attack lente apportera le punch et l’énergie qui manquent. Mets un peu de compression sur ton signal clair si besoin est.

Un petit conseil: Égalise le signal compressé. Essaie de mettre un filtre passe-haut. Ça permet de conserver le signal clair comme source principale pour les basses.

IMPRESSIONNE EN COMPRESSANT

Souviens-toi, les compresseurs ont une personnalité. Certain colorent plus que d’autres. D’autres sont transparents. Familiarise-toi avec tes compresseurs et retiens les avantages de chacun.

Essaie ça: Joue ton morceau préféré dans ton séquenceur et ajoute un compresseur. Amuse-toi avec les paramètres, tu peux essayer des réglages extrêmes. Fais de l’écoute active pour bien identifier de quelle manière ils agissent.

Les compresseurs façonnent non seulement ton son mais aussi la sensation d’espace dans ton mix. Alors développe ta technique et ta connaissance de la compression, ça te fera passer au niveau supérieur!

Denis Sampieri

@Denis Sampieri

Ne manquez plus aucun article du Blog LANDR

Derniers messages